Chambéry / La der à Pragondran 😭

Dimanche 8 août 2021 / 27,5 km / D+ 585 m / 1h39 / Belles éclaircies

Pragondran pour la der des vacances !

Départ à 19h… une heure incongrue par rapport à l’ensemble de mes sorties réalisées tout au long de mon séjour estival à Chambéry ! C’est que j’arrive malheureusement à la toute fin de ce dernier et après une belle ballade touristique en voiture autour du Lac du Bourget réalisée au cours de l’après-midi qui a été bien ensoleillé, j’avais les jambes qui me démangeaient… j’avais vraiment envie de m’offrir une dernière ascension ! Ma femme a aussi envie de profiter d’une dernière petite virée sur les sympathiques voies vertes de Chambéry. Allez, soyons fous, on part immédiatement en faisant un petit bout de chemin ensemble puis chacun part de son côté.

Mon choix de parcours s’était porté sur une ascension rapidement accessible depuis Chambéry : l’inédite montée de Pragondran !

Lire la suite

Chambéry / Il était une fois une jolie balade au Pays des Bauges (Frêne – Lindar – Prés) … qui s’est terminée sous l’orage !

Samedi 7 août 2021 / 89,8 km / D+ 1743 m / 5h15 / Rares éclaircies, couvert nuageux, orage à la fin !

Au Col du Frêne, premier des 3 cols de la sortie.

Levé 6h30… après celui très matinal de la veille, je ne sais pas si je suis bien en vacances ! Mais le séjour touche bientôt à sa fin et il me fallait réaliser la plus longue sortie que j’avais planifiée : une boucle dans le Massif des Bauges passant par 3 cols : Frêne, Lindar et Prés.

Lire la suite

Le Tour de France 2024 en Côte-d’Or !

En 2017, le TDF était passé par les côtes d’Urcy et de Quemigny-PoisotLe Tour de France 2024 fera un séjour un plus prolongé en Côte-d’Or les 4, 5 et 6 juillet, avec une arrivée à Dijon, un contre-la-montre entre Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges et une étape au départ de Semur-en-Auxois. Pour ma part, je scruterai d’un peu plus près le contre-la-montre qui devrait emprunter des bosses que je connais très très bien ! Affaire à suivre…

Ma RGA – récit de l’étape 8 : Roquebillière > Menton

Col de Turini – 1604 m. Le dernier grand col du voyage…

Le départ

Samedi 6 août 2022, levé à 6H45. Ça y est, le dernier jour du voyage est déjà là… autant vous dire que je me sens d’une humeur assez mélancolique !

Ç’est passé si vite… 7 jours d’affiler à faire du vélo au cœur des Alpes avec des ascensions fabuleuses… Colombière, Aravis, Saisies, Roselend, Iseran, Galibier, Izoard, Cayolle, Valberg, Saint-Martin… 628 km et 13900 m de D+, des chiffres que j’ai peine à croire par rapport à mon niveau…

Mais je n’ai pas le temps de « m’apitoyer » car aujourd’hui – outre le fait que c’est la dernière –, c’est une étape spéciale : courte avec 69,7 km mais tout de même assortie de 1292 m de D+, elle devra être réalisée en une demi-journée jusqu’à Menton avec un horaire d’arrivée prévu à midi.

Autant dire que dire que ça ne me laisse pas beaucoup de marge parce que même si je sens que j’ai encore de bonnes jambes, je pressens que j’aurais à gérer la fatigue qui commence à s’accumuler… bref, une étape qui sera à mener au pas de course et que je redoute !

Lire la suite

Ma RGA – récit de l’étape 7 : Beuil > Roquebillière

Col Saint-Martin – 1503 m.

Le départ

Vendredi 5 août 2022, levé à 7h15. Wouah, c’est presque grasse mat’ ! Nous voilà – déjà ! – à l’avant-dernière étape. Une étape spéciale en 2 points :

  • C’est la plus courte avec pas plus de 70 km et celle comportant le moins de dénivelé positif avec 1323 m.
  • Je ne ferais ni le parcours V2, ni le parcours V3.

Je m’explique.

Lire la suite

Un petit récap pour les nouveaux lauréats de Challeng’Afrique

Challeng’Afrique n’a pas reconnu beaucoup de lauréats entre mi 2022 et début 2023… défis trop durs ?! Ha ha ha, c’est pour titiller ceux qui voudraient tenter leur chance ! Rendons tout de même hommage à ceux qui ont réussi l’un des 4 défis proposés par Challeng’Afrique ! Et surtout un grand bravo à eux tous !


Le 10 juillet 2022, Roman BERNARD a réussi le défi CLASSICO qui consiste à grimper les 4 versants « Route » jusqu’à Corcelles-les-Monts et en terminant par la montée finale jusqu’au Mont Afrique. Petite particularité pour Roman : ce n’est pas un local ! En provenance de Grenoble, il a profité d’un passage à Dijon pour visiter le Mont Afrique. C’est aussi un lecteur fidèle de mon autre site alpes4ever.com. Merci à toi Roman pour ce sympathique « clin d’œil » et encore bravo !

Mont Afrique (photo Roman Bernard).

Voici son petit message :
Salut Joris,
De passage express à Dijon pour chercher de la famille, j’ai réussi à intercaler un Classico (pas le temps de faire un défi plus long ni de dire bonjour hélas) dans l’ordre suivant : Dijon-Corcelles >
Velars-Corcelles >
Plombières-Corcelles >
Marsannay-Mont Afrique !

Ton topo ne mentait pas : le début de la montée de Plombières est rude !
Pour les infos :
Roman BERNARD, 39 ans,
défi Classico réalisé le dimanche 10 juillet 2022.

Bonne continuation,
RB


Le 13 août 2022, Geoffroy DELEVAL a réussi le défi CLASSICO. Il a grimpé les 4 versants puis la montée finale dans l’ordre suivant :
1. Dijon / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Velars-sur-Ouche / 4. Marsannay.

Voici son petit message :
Bonjour
Tout d’abord merci et bravo pour votre site ! Il est top et très complet. Une source d’inspiration pour imaginer des circuits. J’ai donc fait le défi Classico ce samedi 13 août. Je m’appelle Geoffroy Deleval et j’ai 41 ans.
Le X’TREM est dans le viseur mais je vais attendre des températures plus basses.
Bon we
Geoffroy


Après avoir déjà réussi les défis CLASSICO (le 8 mai 2022), X’TREM (7 et 14 mai 2022), MASTER (11 mai 2022) et MASTER + (8 octobre 2021 et 15 mai 2022)… Jérôme BOYER ne s’est toujours pas lassé du Mont Afrique en s’offrant un nouveau défi CLASSICO le 19 août 2022. Soit 28 ascensions sur les pentes du Mont Afrique rien que pour l’année 2022 !


Le 6 septembre 2022, Thomas CLERGET a réussi le défi CLASSICO.

Mont Afrique (photo Thomas Clerget).

Voici son petit message :
Bonjour Joris,
Bravo pour votre site très sympa et qui m’est utile pour planifier de nouvelles sorties. J’ai effectué ce matin le Challenge Classico. 
Pour les infos : Thomas Clerget, 36 ans
Challenge effectué le 6 septembre 2022 sur un gravel
Prochain défi, le Master!
Bonne continuation,
Thomas


Après un premier défi MASTER+ validé le 26 avril 2022, Samuel ROUX a réussi un peu plus tard le défi X’TREM le 17 juillet 2022.

Voici son message :
Bonsoir Joris,
Je soussigné, Samuel Roux âgé de 46 ans, certifie sur l’honneur avoir réalisé ce jour dimanche 17 juillet 2022 le défi X’TREM de Challeng’Afrique. J’avais oublié à quel point c’était difficile 😉
ous pourrez consulter mon Strava pour validation.
Sportivement.
Samuel


Après un premier défi X’TREM validé le 17 août 2021, Romain MARTIN a récidivé près d’un an plus tard le 7 août 2022.

Voici son message :
Salut Joris ! Chose promise, chose due, petit mail pour la mise à jour du palmarès Challeng’Afrique 😀
Romain MARTIN, 27 ans, j’atteste sur l’honneur avoir réalisé par 2 fois le défi X’TREM : une première fois l’été dernier (17 août 2021), et rebelote cette année (7 août 2022).
Le mont Afrique a été le tout premier terrain de jeu lors de mes premières pérégrinations cyclistes. Dès la découverte l’an dernier du super défi qu’est ce Challeng’Afrique, il me fallait le tenter ! Ce fut chose faite en août dernier avec le défi X’TREM, finalement plutôt aisément, après m’être frotté pendant deux semaines aux dénivelés de la Haute-Maurienne.
2022 : nouvelle année, nouveau défi ! En recherche de dénivelé pour préparer un triathlon alpestre fin août, quoi de mieux que le défi X’TREM et ses 1400m de D+ ? Même programme, même ordre de montée, et 1 petite minute de gagnée à l’arrivée, preuve que la forme estivale est de retour …
17/08/21, 3h10 : https://www.strava.com/activities/5806442723
07/08/22, 3h09 : https://www.strava.com/activities/7597106086
Mille mercis pour la belle proposition qu’est ce Challeng’Afrique, et pour l’ensemble du travail réalisé sur bosses21 !
Sportivement,
Romain.


Antoine DEGUEURCE a réalisé le défi X’TREM le 15 octobre 2022. Il est devenu, à 14 ans (!), le plus jeune lauréat de Challeng’Afrique !

Voici son message :
Bonjour je m’appelle Antoine Degueurce, j’ai 14 ans et j’ai réalisé le défi X’TREM de Challeng’Afrique ce samedi 15 octobre 2022.
Le challenge s’est déroulé sur 3h30 et fut assez intense.
Voici une photo après chaque montée.


Le 25 février 2023, Adrien PELLETIER a réussi le défi X’TREM. 

Voici son message :
Bonjour,
Je valide sur l’honneur  mon défi X’TREM Challeng’Afrique en ce jour, 25 Février 2023. Adrien Adrien 41 ans.
Au plaisir 🚴
Adrien.


Je ne vous présente plus Rémi BORRION, multiple lauréat de Challeng’Afrique ! Allez un p’tit X’TREM le 5 mars 2023 ! Si vous consulter son parcours Strava, bien sûr ce n’était qu’un petit détour 😉

Voici son message :
Salut Joris,
J’espère que tu vas bien, et que tu prépares une belle virée dans les Alpes pour cet été.
Bon, je viens de faire un X’Trem. Ça vaut encore le coup que je te le signale ? 🤔
Bon dimanche
Rémi


Le 18 avril 2023, Yves CHAPEAU a réussi pour la seconde fois le défi X’TREM. Il a aussi le projet de réaliser un défi encore plus fou sur le même thème en les 4 versants Route et les 4 versants Gravel… à découvrir ci-dessous !

Voici son message :
Bonjour,
Je vous fais ce petit mail puisque j’ai vu qu’il existait un répertorie des cyclistes ayant effectué le Challeng’Afrique. Je l’ai fait pour la deuxième fois aujourd’hui, après une première fois le 9 septembre 2020.
Dans le 2 cas, il s’agissait du challenge X’TREM (4 versants route jusqu’au sommet). Vous trouverez ci joint les 2 traces Strava des 2 sorties :
Challeng’Afrique ☀️😀 | Vélo | Strava
Challeng’Afrique avec Simon ☀️😀 | Vélo | Strava
Sinon, dans le cadre de ma préparation pour une cyclo un peu difficile (la Marmotte), j’envisage un Challeng’Afrique amélioré : gravir les 4 versants route jusqu’au sommet, puis enchaîner par les 4 versants gravel jusqu’au sommet (depuis fontaine d’ouche via le chemin blanc, depuis fontaine d’ouche via le stade puis la combe à la serpent, depuis Marsannay vie le chemin blanc stratégique, depuis Couchey).
Voila ce que ça donne niveau trace : https://www.openrunner.com/route-details/16551852
Affaire à suivre…
En tout cas merci pour le taf réalisé sur le site !
Bonne journée, et bonnes futures sorties à bicyclette !
Sportivement.
Yves CHAPEAU


Cette fois-ci, c’est un trio qui a validé le 25 février 2023, le défi le plus difficile avec 6 ascensions jusqu’au sommet… il s’agit du MASTER+ avec Thibaut GENTY (seconde fois), Joffrey DEGUEURCE et Hugo LAPOSTOLE.

Voici le message de Thibaut :
Hello Joris,
Un message pour ce deuxième défi Master+ réussi le 25.02.23. Sortie en groupe et 4 autres finishers sur ce défi. Un peu dans l’inconnu sur les parties « Gravel » en cette période de l’année et en vélo route de l’année mais c’est passé !
À bientôt pour le prochain 🙂
Thibaut

Au sommet du Mont Afrique (photo Joffrey Degueurce).


Qui sera le prochain ?

Ma RGA – récit de l’étape 6 : Jausiers > Beuil

Col de la Cayolle, le dernier « 2000 » du voyage…

Le départ

Jeudi 4 août 2022, levé à 7h. Je fais un check du bonhomme… les jambes vont toujours bien et malgré encore des douleurs aux lombaires, j’ai bien récupéré de l’étape de la veille qui ne s’était pas très bien passée. Je pense que le choix de sacrifier l’ascension du Col de Vars s’est avéré payant.

Il le faudra car aujourd’hui, c’est encore une belle étape qui m’attend sachant que je suis dans l’inconnu par rapport au fait que c’est le sixième jour consécutif que je fais du vélo en montagne avec déjà 468 km et 10 600 m de dénivelé positif au compteur de ce sacré voyage !

J’ai opté pour le parcours V2 qui propose une étape jusqu’à Beuil en franchissant les Cols de la Cayolle et de Valberg sur 90,2 km et 2064 m de D+. Je ferais au final 92,9 km et 2004 m de D+. Pratiquement tout le groupe réalisera ce parcours sauf l’habituel quatuor des costauds Marion, Mathilde, Simon et Vincent (les jeunes quoi !) qui seront sur le parcours V3.

Lire la suite

Ma RGA – récit de l’étape 5 : Le Monêtier-les-Bains > Jausiers

Dans le Col d’Izoard…

Le départ

Mercredi 3 août 2022, levé à 6h45. Un levé « matinal » car aujourd’hui, il y a une grosse étape au programme : l’enchaînement de deux « 2000 » avec les Cols d’Izoard (2360 m) et de Vars (2108 m), une longue distance avec 106 km et une petite orgie de dénivelé avec 2266 m.

Et une fois n’est pas coutume, c’est le parcours V3 qui propose cet itinéraire et qu’il me faut absolument suivre si je veux respecter le tracé officiel de la Route des Grandes Alpes qui chevauchera aujourd’hui les départements des Hautes-Alpes (franchi la veille au Col du Galibier) et des Alpes-de-Haute-Provence.

Le parcours V2 propose un autre itinéraire plus « soft » avec les « Balcons de la Durance » en première partie au lieu du Col d’Izoard puis le Col de Vars en seconde partie. Philippe, Louis, Michel, les sœurs Cynthia et Sarah, Aymeric et son père Gilles (qui habituellement fait la V3 mais il s’était « réservé » pour un « petit » extra en fin d’étape…) se lanceront sur les 102 km / 1646 m de D+ prévus au programme de ce parcours V2.

Le parcours V3 sera emprunté par Paul, Ralf, Philip, Steven et Shirley, Vincent et Marion, Simon, Mathilde et donc Richard et moi.

J’ai embarqué Richard, avec qui je m’entends très bien, dans mon aventure en réussissant à le convaincre (il voulait faire au départ le parcours V2) qu’il fallait vraiment grimper le Col d’Izoard, qui est à mon avis, l’un des plus beaux cols des Alpes et du voyage. Venant tout de même du Québec (le bout du monde quoi !), il n’aurait pas beaucoup d’occasions de le découvrir une autre fois.

Pour ma part, je suis super motivé. J’ai coché cette étape qui est à mon sens, l’une des plus sportives sur le papier avec 2 longues ascensions de 20 km et 1000 m de dénivelé chacune ! Un sacré challenge pour moi que je me vois bien relever… mais ça n’allait pas du tout se passer comme prévu !

Et rien à voir avec mes douleurs aux lombaires toujours là mais qui se sont un peu atténuées grâce au massage réalisé la veille

Lire la suite

Ma RGA – récit de l’étape 4 : Aussois > Le Monêtier-les-Bains

Col du Galibier, seconde plus haute ascension de la Route des Grandes Alpes à 2642 m d’altitude.

Le départ

Mardi 2 août 2022, levé à 7h30. Malgré mes lombaires encore bien douloureuses (voir étape 2…), j’ai passé une nuit correcte. Le corps est un peu las mais tout le reste est en état de route pour une nouvelle étape, et quelle étape !

Quasiment sans transition après avoir gravi la veille le Col de l’Iseran, plus haut col de la Route des Grandes Alpes avec ses 2764 m, il va falloir enchaîner avec le Col du Galibier, second col le plus haut avec ses 2642 m, ouf !

Je me suis vite remis de ma petite baisse de moral à la fin de la troisième étape et suis bien motivé pour une nouvelle belle journée. De plus, j’ai l’esprit un peu plus léger car je sais que le final sera très facile avec une belle descente à partir du Col du Galibier pour rallier Le Monêtier-les-Bains et pas de montée « traître » comme celle d’Aussois la veille.

Et surtout, surtout, surtout… c’est une séance de massage qui m’attend en fin d’après-midi à Monêtiers-le-Bain ! Je l’attends avec impatience en espérant qu’elle fasse du bien à mes lombaires qui ont besoin de soins et de tendresse… hi hi hi !

Par contre, ne mettons pas la charrue avant les bœufs, il y a l’énorme ascension du Col du Galibier via le Col du Télégraphe : soit près de 30 km d’ascension et 2090 m de dénivelé positif à 7% de moyenne !

C’est aussi un petit instant de vérité pour moi, même si j’ai déjà réalisé un enchaînement de 4 jours (voir mon stage Alpes4ever en juin 2019), la barre est beaucoup plus haute avec déjà 287 km depuis le départ et près de 7000 m de D+ au compteur !

Même si c’est une vérité qu’il va falloir surmonter sans trop avoir le choix ha ha ha !

Pour le parcours V2 qui suit le tracé officiel de la Route des Grandes Alpes, il est prévu 83,2 km / D+ 2076 m (données Vélorizons).
Au final, je ferais 86,3 km / D+ 2078 m.

Lire la suite

Ma RGA – récit de l’étape 3 : Bourg-Saint-Maurice > Aussois

Col de l’Iseran – toit de la Route des Grandes Alpes à 2764 m.

Le départ

Lundi 1er août 2022, lever à 7h. Je fais un check-up du bonhomme… pfiou, j’ai les lombaires encore bien douloureuses (voir étape 2), il n’y a pas eu de miracle cette nuit ! Mais j’ai tout de même bien dormi et côté jambes, juste de très légères courbatures, c’est toujours ça de pris sur l’état général. Le départ est prévu pour 8h30.

Cela me laisse le temps d’envoyer mon programme de la journée à mon fil Whatsapp, de me faire une petite toilette, d’appliquer soigneusement la crème Dexpanthénol sur les parties « sensibles » (voir page intro), d’enfiler ma tenue du jour, de préparer mes bidons avec la poudre « Isotonic » et mes petites rations du jour (barres céréales et pâtes de fruits) et enfin de faire mon bagage. Un petit cérémonial que je suivrais les étapes suivantes. Je descends ensuite au rez-de-chaussée pour prendre un copieux petit-déjeuner.

Tout en avalant une délicieuse tartine beurre/miel, je pense au programme de l’étape du jour qui est moins intense que la veille avec seulement 2 ascensions… mais la première est un sacré morceau et pas le moindre : c’est le Col de l’Iseran, toit de cette Route des Grandes Alpes avec ses 2764 m d’altitude ! Ne pas se fier à ses 5% de moyenne qui laisse penser que ça va être facile, c’est un monstre Mesdames et Messieurs : depuis Bourg-Saint-Maurice, c’est une longue, très longue ascension de 46,7 km et avec plus de 2000 m de dénivelé positif !

Pour cette étape qui passera de la Tarentaise à la Maurienne – toujours en Savoie -, j’ai choisi de suivre le parcours V2 qui suit en grande partie le tracé de la Route des Grandes Alpes avec donc le Col de l’Iseran mais au lieu de conclure à Modane, le final se fera par une ultime ascension à Aussois.

Lire la suite