Tous les articles par bosses21

Cormet d’Arêches depuis Moûtiers, une folie qui fait rentrer cette ascension dans mon top 3 des plus dures !

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Lundi 2 août 2021 / 50,7 km / D+ 1821 m / 5h34 / Belles éclaircies, nuages sur les sommets, vent frais dans le final

La plus « grosse » sortie de mon séjour ! Seulement 50 km ?! Oui mais avec 1820 m de dénivelé positif dont la majorité s’étale sur les 37 premiers kilomètres ! Le Cormet d’Arêches sera le seul « 2000 » de mon séjour estival à Chambéry. Oui mais vous vous dites qu’il y a un petit hic… situé dans le Massif du Beaufortin, le Cormet d’Arêches n’est vraiment pas à côté de Chambéry !

En effet, cette sortie va être vraiment spéciale car je vais réaliser une approche originale : rallier le point de départ de ma sortie à Moûtiers dans la Vallée de la Tarentaise non pas en voiture mais en… train !

Ce sera pour plusieurs raisons :

  • d’abord l’envie de tenter l’expérience après avoir souvent suivi les aventures (péripéties assez souvent !) de mon ami Idris qui est un adepte convaincu des approches en train,
  • l’occasion un peu unique de grimper ce col pas facile d’accès car situé assez particulièrement d’un point de vue géographique,
  • de réaliser cette sortie matinale sans trop déranger mon épouse. Cette dernière me rejoindra plus tard en début d’après-midi pour joindre l’utile à l’agréable en terminant la journée avec un pique-nique et une belle balade en voiture dans le Beaufortin.

Le Cormet d’Arêches m’attirait beaucoup aussi par son aspect méconnu, par son aspect sauvage avec ses derniers kilomètres en format piste et par la possibilité d’ajouter définitivement à ma collection, les deux seuls « Cormets » des Alpes après avoir déjà grimpé deux fois celui de Roselend.

En grimpant la principale variante Sud depuis Aime-la-Plagne – 20,3 km avec D+ 1474 m à 7,5% de moyenne,  je n’allais pas être déçu !

J’en profiterais aussi pour découvrir l’autre versant du Cormet d’Arêches en descendant vers Beaufort pour y rejoindre mon épouse qui aura fait le déplacement en voiture depuis Challes-les-Eaux.

Lire la suite

Un défi X’TREM hivernal pour Dorian

Alors que je pensais que la saison 2021 de Challeng’Afrique était terminée après un mois de novembre sans lauréats, Dorian COSTANZO a, malgré le froid, courageusement relevé et réussi le défi X’TREM le 16 décembre dernier. Un grand bravo à lui. Il est par la même occasion le 70e lauréat du défi X’TREM et le 42e de la saison 2021.

Défi X’TREM réussi (photo Dorian COSTANZO)

Voici son message très sympathique :
Bonjour !
Vivant depuis peu à quelques étages au-dessus du sol dijonnais, j’ai rapidement repéré de la fenêtre ce drôle d’édifice en haut d’une colline. Quelques passages à Corcelles, en long et en large, plus tard, je me dis que ça pouvait être cool d’enchaîner toutes les ascensions. Le tout sans avoir connaissance de votre site (super utile au demeurant) ni de votre challenge. C’est en cherchant le pourcentage de la montée de Plombières qui m’avait bien surpris lors d’une balade, que je suis tombé sur le site. Outre le fait que j’ai évidemment trouvé mon info, j’ai découvert ce challenge que je m’étais moi même imaginé faire avant. Trop bien, un défi institutionnalisé avec des mises à jour régulières à 2 km de la maison, j’adore !
Ce jeudi 16 décembre 2021 était ma dernière fenêtre pour m’y essayer avant la nouvelle année. Par chance, la météo semblait plutôt favorable. Froid bien sûr mais quelques éclaircies ici et là, ça m’allait parfaitement. Concernant le choix du défi, le XTREM est apparu comme le plus évident. Pas question de s’arrêter au Classico et je savais très bien que j’aurais eu des regrets.
C’est parti de Dijon par la montée la plus facile. Super final dans la brume dans une ambiance de film d’horreur. Puis direction Plombières, je voulais un peu d’échauffement mais pas trop avant de m’attaquer à ce que je considère comme la côte la plus éprouvante. À ma surprise, j’ai beaucoup moins souffert qu’auparavant, sans doute boosté par le challenge.
Ensuite, j’ai enchaîné par Marsannay et enfin Velars avec en prime un ciel bleu à l’arrivée.
Challenge réussi en 3h14 et les guiboles criant au secours. Toujours drôle de voir certains marcheurs croisés deux/trois fois interloqués par un énergumène semblant tourné en boucle dans cette petite montagne.
Ma trace Strava : https://strava.app.link/BVtKre8s2lb

Merci d’avoir créé ce site merveilleux et ce challenge!
Cordialement,
Dorian Costanzo
27 ans

Qui sera le prochain ?

Défi X’Trem de Challeng’Afrique pour Michael

1 nouveau lauréat – Mickael LAPOSTOLLE – a réussi le défi X’TREM de Challeng’Afrique le 12 novembre dernier. Un grand bravo à lui d’autant qu’il a mis la manière avec une sortie de 140 km et 2300 m de D+.

 

Voici son très sympathique message :
Bonjour,
Avant de commencer je tiens à te féliciter sincèrement pour la qualité de ton site. Ça fait plusieurs années que je le consulte régulièrement, il m’a notamment aide lorsque je suis arrivé dans les hautes côtes et que j’ai commencé le vélo de route.
Je profite donc de ce message pour te remercier, grâce à toi j’ai découvert des côtes que je ne n’aurai jamais emprunter !!
Trêve de bavardage, aujourd’hui c’était a mon tour de me lancer dans le challenge X’trem du mont Afrique !
Les enfants à l’école, la femme en télétravail, j’avais enfin une fenêtre de tir suffisamment importante pour le lancer dans cette aventure !
Le petit challenge que je me suis imposé (puisque je n’avais pas envie de prendre la voiture pour aller faire du vélo), c’était de partir de la maison, j’habite à Villers-la-Faye.
Départ à 9h dans le brouillard, en direction de Chamboeuf avant de descendre la Combe Lavaux et attaquer par Marsannay. Le soleil aperçu à partir de Curley présageait d’une super journée, je ne me suis pas trompé !
J’ai donc enchaîné les 4 montées dans l’ordre suivant : Marsannay, Plombières, Velars, Dijon. Le fait de plonger dans le brouillard à chaque descente me donnait envie de retourner aussitôt voir le soleil sur les hauteurs.
Ne voulant pas emprunter le chemin aller, je suis redescendu par la vallée de l’ouche, Ancey, Pont de Pany et Gergueil, le tout sous un beau soleil. Je n’ai retrouve le brouillard qu’à mon arrivée à Marey-lès-Fussey à 2 km de la maison.
Voilà donc un super challenge effectué sous une belle journée automnale, 140 km environ et 2300m de D+, pour environ 6h30, pauses comprises.
Encore merci et bonne continuation.
À bientôt !!
Jetez un œil à mon activité sur Strava : https://strava.app.link/ovzzlSM57kb

Qui sera le prochain ?

5 défis d’automne réussis pour Challeng’Afrique

Au cours de ce mois d’octobre finalement assez agréable, 5 lauréats auront relevé et réussis plusieurs défis de Challeng’Afrique, un très grand bravo à eux !

Jérôme BOYER a grimpé 6 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 8 octobre 2021 pour réussir le défi Master+.

https://www.strava.com/activities/6082742245

Voici son message :
Bonjour, je déclare sur l’ honneur avoir fait le défi MASTER + le vendredi 08/10/2021 . Super défi que je referais certainement cette été car météo légèrement fraîche ! Les portions Fontaine d’Ouche et Couchey passent quand même bien avec le vélo de route. 

 

Sébastien GROSJEAN et Pierre RICHARD ont grimpé 4 versants différents jusqu’à Corcelles-les-Monts puis terminer la dernière ascension jusqu’au sommet du Mont Afrique le 15 octobre 2021 pour réussir le défi Classico. Le défi CLASSICO a été tenté en trio avec Michel MOUGNE qui s’est hélas arrêté à 3 ascensions. Mais il n’en est pas resté à cette tentative puisqu’il récidivé quelques jours plus tard et… l’a réussi le 23 octobre !

Voici le message de Sébastien, capitaine de l’équipe :
Bonjour,
Une après midi sans travailler, un soleil au rendez vous, et 3 collègues qui se lancent un défi: le Challeng’Afrique Classico, tel était le programme du vendredi 15 octobre 2021.
Michel Mougne (58 ans), Pierre Richard (48 ans) et moi-même : Sébastien Grosjean (41 ans) nous sommes engagés dans ce beau périple dans l’ordre suivant :
-par Marsannay
-par Velars
-par Dijon
-par Plombières (celle-ci surprend !!!!).
Puis ascension du Mont Afrique.
Au final, Pierre et moi-même avont réussi la totalité du challenge, alors que Michel a préféré utiliser son joker pour l’ascension par Plombières (ce n’est que partie remise).
En tout cas, une bonne sortie qui s’est terminée par une bonne bière !
Ci joint notre trace strava : https://strava.app.link/FDDXayDdskb
Merci pour cette organisation et pour votre très bon site internet.

Voici le message de Michel :
Bonjour Joris,
Effectivement ce n’était que partie remise !!!!
4 ascensions réussies le samedi 23/10 dans l’ordre suivant :
départ de Longvic
-par Marsannay-la-Côte
-par Plombières
-par Velars-sur-Ouche
-et pour finir par Dijon avec final au Mont Afrique.
Retour Longvic
Merci pour cette organisation et pour le site internet.

 

Thibaut GENTY a grimpé 6 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 26 octobre 2021 pour réussir le défi Master+.

Voici son message :
Bonjour Joris,
Tout d’abord, bravo pour votre travail et les informations précieuses que vous délivrez à la communauté cycliste. Votre site est top.
Je m’appelle Thibaut Genty et le 26 octobre, j’ai réalisé le défi Master+ du Challeng’Afrique. Au départ, j’avais plutôt l’idée de faire le défi X’trem puis finalement j’ai tenté les deux derniers versants avec mon vélo de route. Malgré la pluie de la nuit, les parties non bitumées étaient finalement assez « propres ».
 Voici dans l’ordre les différentes montées : Dijon – Plombières-lès-Dijon – Velars-sur-Ouche – Marsannay-la-Côte – Couchey – Fontaine d’Ouche.
J’ai terminé cette sortie bien cuit mais content de l’avoir fait.
Je tenterai à l’avenir les autres défis !
Le lien Strava de ma sortie : https://strava.app.link/GKTS6ymQGkb
Sur Strava, j’utilise un pseudonyme : T Baax
Bonne continuation à vous 🙂
Sportivement Thibaut

Qui sera le prochain ?

Météo pourrie… j’improvise une montée au Col du Granier depuis St-Baldoph… la météo était encore plus pourrie au sommet !

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Dimanche 1er août 2021 / 40,4 km / D+ 1021 m / 2h39 / Couvert très nuageux, pluie fine à partir du Pas de la Fosse

Aujourd’hui, j’ai les jambes qui me démangent mais la météo pluvieuse annoncée pourrait bien mettre mes envies à l’eau… La veille, j’ai consulté ma liste des sorties programmées à faire : toutes trop longues, trop loin (notamment du côté de la Chaîne de Belledonne avec Val Pelouse ou le duo Champ-Laurent/Grand Cucheron). Je n’ai pas envie de me taper 4 heures de flotte, donc j’opte pour improviser une sortie courte pour couper la poire en 4. Le col le plus proche ? Ce sera celui du Granier.

Il y a 2 jours, j’ai gravi le Col du Granier depuis Chambéry. Aujourd’hui, ce sera depuis St-Baldoph et ce ne sera pas le même profil ! L’avantage de faire une sortie « courte », c’est que je ne suis pas obligé de pas partir trop tôt, c’est grasse mat’ jusqu’à 7h45 pour un départ à 8h30.

Dès les premiers hectomètres, j’observe la météo qui apparaît très grisâtre mais il ne pleut pas. J’aurais peut-être la chance de faire la sortie au sec d’autant que le Mont Granier est découvert bien que des nuages bouchent le Col du Granier.

Lire la suite

Un trio pour un défi X’TREM de Challeng’Afrique

3 nouveaux lauréats – Nabil MAROUF, Yoann PINOT et Romain JOUSSEAUME – ont réussi le défi X’TREM de Challeng’Afrique. Un grand bravo à eux d’autant qu’ils ont eu l’idée très sympathique de le faire ensemble le samedi 2 octobre dernier (73 km / 1469 m de D+).

68 lauréats ont réalisé le défi X’TREM et 28 depuis le début de l’année (4 montées différentes jusqu’au sommet du Mont Afrique). C’est le plus prisé parmi les 4 défis de Challeng’Afrique.

Voici le message de Nabil qui a initié le projet :
Bonjour Joris,
Aujourd’hui avec Yoann et Romain, nous avons fait le challenge X’trem de Challeng’Afrique ! En partant du port du canal à Dijon nous avons embrayé directement par l’avenue Eiffel, pour faire ensuite le versant Plombières, puis Velars et nous avons fini par Marsannay !
Merci pour ce défi que nous avons apprécié.
https://strava.app.link/m0kKNsJS1jb

Qui sera le prochain ?

Escapade dans la Chartreuse, un des plus beaux massifs des Alpes !

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Vendredi 30 juillet 2021 / 70,2 km / D+ 1402 m / 4h12 / Couvert mais nuages hauts, quelques éclaircies et quelques gouttes

La météo est annoncée incertaine pour cette journée avec des éclaircies mais un risque de pluie en début d’après-midi… je n’ai pas trop le choix, il faut que je me lance dans une sortie pour pouvoir réaliser la plus grande partie des objectifs de mon séjour. Ce sera dans le Massif de la Chartreuse que j’ai trop envie de redécouvrir après mon passage en 2017 qui avait été difficile mais qui m’avait laissé voir de merveilleux paysages…

D’autant que le programme est alléchant : Col du Granier, Col de la Cluse, Col du Cucheron (non, ce n’est pas celui que vous croyez…), Col des Égaux et Col de Couz.

La météo n’est pas top à mon départ à 7h30 : le ciel est grisâtre mais la température reste très agréable et les nuages stationnent assez haut pour ne pas masquer les sommets.

Le Col du Granier sera la première ascension au programme. Il y a de multiples variantes pour le grimper, je choisis celle qui part de Chambéry via la D912 appelée aussi Route de Chartreuse. Pour rejoindre le pied du col depuis Challes-les-Eaux, j’emprunte plusieurs pistes cyclables que je connais désormais assez bien (plan dispo ici) qui me guident à Chambéry en se faufilant à travers La Ravoire où je peux admirer le magnifique Mont Granier du côté du Massif de la Chartreuse.

Lire la suite

Petite vague de défis sur Challeng’Afrique !

120 cyclistes auront réussi un ou plusieurs défis de Challeng’Afrique qui continue son petit bonhomme de chemin et à faire des émules avec 6 nouveaux lauréats.

Mais revenons à nos 6 lauréats… 4 auront relevé le défi X’TREM et 2 auront relevé le défi MASTER+, un grand bravo à eux !

Emmanuel ALDAYA a grimpé 4 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 4 septembre 2021.

Voici son message :
Bonjour M. « Bosses 21 »☺️,
Je suis Emmanuel ALDAYA, 46 ans, n’ayant pas prévue de parcours précis pour la séance d’aujourd’hui (4/09/2021), ce matin sur un coup de tête, je me suis dit pourquoi pas réaliser l’ascension du Mont Afrique par les 4 versants puisque c’est un défi que j’avais mis dans un coin de ma tête.
Me voilà donc parti pour l’X’TREM.
Ci joint une photo du périple et l’activité Strava 😅.
Merci pour le site et le travail accomplie.
Sportivement
Manu

Emmanuel au sommet du Mont Afrique (photo Emmanuel Aldaya).

Frédéric VILA a grimpé 4 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 4 septembre 2021. Frédéric est un habitué du Challeng’Afrique, il a déjà réussi 3 fois le défi X’TREM et c’est aussi son second en 2021 !

 

Tarek ZIADÉ et Franck RAIMONDO ont grimpé ensemble 4 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 5 Septembre 2021.

Voici le message de Tarek :
Salut Joris,
On a fait le X’trem hier, par contre on est passé plusieurs fois par le rond-point qui dessert tous les circuits en dessous plutôt que par l’église dans le cœur du village, je crois que ça change rien au deniv’ (ça en rajoute peut-être un poil).
https://www.strava.com/activities/5908765827
Merci !

 

Patrick MAROT a grimpé 6 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 11 août 2021.

Voici son message :
Bonjour Joris,
Je m’appelle Patrick MAROT, j’ai 60 ans et j’ai effectué le défi « MASTER + » le 11 août 2021.
Les 6 montées jusqu’en haut du mont Afrique à chaque fois.
Les 4 premières en vélo de routé et les deux dernières en VTT.
Je suis parti de chez moi pour aller à Plombières et faire la première montée par la Cras, puis je suis descendu à Velars pour venir faire la montée par la route de Corcelles, via l’avenue Eiffel. Arrivé en haut du Mt Afrique, je suis descendu par la Cras pour rallier Velars par la piste cyclable le long du canal et effectuer la 3ème montée par la Cude ensuite je suis descendu à Dijon par la route de Corcelles pour aller au départ des lacets de Marsannay en passant par la route des Grands Crus. Après cette 4ème montée en vélo de route, je suis revenu chez moi pour changer de vélo.
Je suis donc reparti en VTT pour effectuer la 5ème montée par la Fontaine d’Ouche et j’ai ensuite descendu les lacets de Marsannay pour aller prendre la dernière montée qu’il me restait à faire depuis Couchey.
Je ne voulais pas faire « seulement » (…) des aller/retour, ce qui explique les 142 kms.
Merci pour votre site.
Bien cordialement.
Patrick

 

Jean-François BERNARD a grimpé 6 versants différents jusqu’au sommet du Mont Afrique le 2 septembre 2021. La boucle est bouclée, il est seulement le quatrième lauréat à avoir réalisé les 4 défis, le club est tout petit mais il peut en être fier !

Voici son message :
Bonjour Joris,
C’est avec plaisir que je t’informe avoir bouclé la tétralogie du Challeng’Afrique en réussissant le Master+ le 2 septembre 2021.
J’ai grimpé dans l’ordre :
– Velars
– Couchey
– Plombières
– Fontaine d’Ouche
– Dijon
– Marsannay,
le tout tranquillement en 7h05 sans compter les temps de pause.
Les conditions météo étaient bonnes, le vent des jours précédent s’était calmé, la température fraîche le matin, chaude mais sans excès l’après-midi.
Par contre conditions de circulations un peu difficiles. La route de Velars était fermée pour travaux le matin. J’ai pu passer en vélo, mais du coup tout le trafic s’était reporté sur la route de Plombières qui n’est pas vraiment adaptée. Et du côté de Dijon, pas mal d’agitation avec les préparatifs du Vyv Festival.
Et toujours autant de plaisir à suivre tes articles sur Bosses21 et Alpes4ever !
Bien à toi

Qui sera le prochain ?

Revard dans les nuages !

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Jeudi 29 juillet 2021 / 72,5 km / D+ 1558 m / 4h17 / Belles éclaircies mais nuages au sommet

Après une journée de repos (où j’ai tout de même pu faire une agréable petite sortie de  15 km sur les voies vertes de Chambéry en compagnie de mon épouse), je suis tout frais pour réaliser une nouvelle sortie dans le Massif des Bauges et surtout réaliser une ascension qui me tenait à cœur depuis pas mal de temps : le Mont Revard.

La météo ne semble pas trop mal à mon départ à 7h45 : une température très agréable mais quelques petits nuages accrochés sur les sommets… j’espère qu’ils ne seront pas trop présents au sommet du Mont Revard…

Pour commencer, j’emprunte la voie verte des Planeurs juste à la sortie du camping. Très pratique pour s’échauffer tranquillement et surtout pour observer les 2 sommets emblématiques qui dominent la ville de Chambéry : la Croix du Nivolet et le Mont Peney. Une bonne partie de mon parcours va tourner autour d’eux.

Lire la suite

Double Épine !

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Mardi 27 juillet 2021 / 65,910 km / D+ 1438 m / 4h10 / Belles éclaircies

Lever 7h, drôle d’horaire alors que je suis en vacances mais j’ai une belle sortie qui m’attend ce matin. Après avoir roulé dans le Massif des Bauges hier, je vais vadrouiller cette fois-ci du côté du Massif du Jura tout proche. Ce sera plus précisément au sein de la Chaîne de l’Épine avec le Col de l’Épine comme objectif principal.

La météo est meilleure qu’hier, pas de nuages accrochés sur les sommets, ce sera beaucoup mieux pour mon reportage photo même si la lumière n’a pas été exceptionnelle à cause de l’environnement un peu « pollué » de Chambéry.

Je dois me rendre dans un premier temps à Cognin, pied de l’une des variantes du Col de l’Épine que je vais grimper. À la sortie de Challes-les-Eaux, je déniche l’entrée de l’une des nombreuses pistes cyclables de Chambéry que je vais découvrir tout au long de mon séjour. Très pratiques pour éviter les abominables voies de circulation qui jalonnent l’agglomération de Chambéry qui est tentaculaire…

Plusieurs pistes cyclables (plan dispo ici) me mènent d’abord à Chambéry en se faufilant à travers La Ravoire où je peux admirer le magnifique Mont Granier du côté du Massif de la Chartreuse. À Chambéry, je suis attentivement mon GPS qui me guide vers Cognin. Il y a aussi pas mal de bandes cyclables qui permettent de rouler assez sereinement sur des boulevards où la circulation est déjà assez forte à cette heure matinale.

Lire la suite