Archives mensuelles : février 2024

TDF 2024 / CLM Nuits > Gevrey

Bonjour à tous !

Une fois n’est pas coutume, voici un article sur le passage du Tour de France 2024 qui aura lieu dans notre chouette département de la Côte-d’Or ! Et ce dernier sera même à la fête puisque pas moins de 3 étapes passeront sur des routes bien de chez nous :

  • 6e étape : Mâcon > Dijon le jeudi 4 juillet
  • 7e étape : CLM Nuits-Saint-Georges > Gevrey-Chambertin le vendredi 5 juillet
  • 8e étape : Semur-en-Auxois > Colombey-les-Deux-Églises le samedi 6 juillet

Je ne parlerais pas de l’étape qui se déroule entre Mâcon et Dijon. Pour ma part, elle ne présente aucun intérêt car la partie côte-d’orienne n’emprunte aucune bosse en passant dans la partie quasi sans relief du Val de Saône. Spoiler : Dijon verra le théâtre d’un sprint massif sur le Cours Général-de-Gaulle (appelé plus communément les Allées du Parc) !

Pour l’étape qui part de Semur-en-Auxois, j’y reviendrais dans un autre article pour présenter les 3 bosses prévues dans sa première partie.

Je vous propose donc dans un premier temps un topo détaillé sur le contre la montre entre Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin qui se déroule pour ainsi dire sur « mes terres » que je connais comme ma poche.

Après une première semaine dont les premières étapes s’effectueront en Italie, le classement va sûrement déjà se dessiner car les coureurs vont passer un peu par tous les états sur des parcours accidentés et même montagneux (passage du Col du Galibier). Mais 3 étapes de plat ne permettront pas de vraiment départager les favoris. On peut donc sans doute attendre que ces derniers se positionnent sur ce premier contre la montre…

D’une longueur de 25 km, ce sera le premier des deux contres la montre individuel prévus sur le Tour 2024. Le second se déroulera entre Monaco et Nice lors de la dernière étape. Ci-dessous, vous pourrez découvrir le parcours officiel que j’ai créé à partir des infos disponibles sur les sites du département de la Côte-d’Or et du Tour de France.

Le programme est assez simple : au départ de Nuits-Saint-Georges, le tracé emprunte des routes dans les Côte et Haute Côtes de Nuits (côte au singulier car il n’y a qu’une seule côte) puis redescend dans la « plaine » pour terminer sur la Route des Grands Crus jusqu’à Gevrey-Chambertin.

Une seule bosse au programme : celle de Reulle-Vergy classée 4e catégorie avec 1460 m à 6,5%. Le Col de la Gourdasse sera le point culminant – 463 m – du parcours mais ne présentera pas de vrai relief. Le dénivelé positif total sera de 291 m (source Openrunner).

Voici le topo détaillé :

  • Départ à Nuits-Saint-Georges Route de Dijon (D974) en face du Château de Dufouleur Frères.
  • De 0 à 0,680 km : c’est tout plat en suivant la Rue Camille Rodier (D974) puis la Rue Thurot (D974) (1 virage en S entre les deux).
  • De 0,680 à 1,390 km (710 m) : virage à droite à 90°, suivre le Quai Fleury (info février 2024 : en cours de travaux jusqu’à fin juin), la Place Marie Maignot (c’est plus une rue qu’une place) puis Rue François Mignotte. C’est tout plat et c’est la fin de la bizarre petite boucle qui fait le tour du centre-ville. Les coureurs ne devraient pas vraiment prendre de la vitesse avec les multiples changements de direction.
  • De 1,390 à 2,210 km (630 m) : virage à gauche à 90° pour emprunter la Rue Caumont Bréon (D25). C’est très légèrement montant, tout droit, là les coureurs vont envoyer un tout premier warm-up !
  • De 2,210 à 3,230 km (1020 m) : continuer tout droit au rond-point pour enchaîner avec la Route de Concœur (D25). C’est toujours un faux plat montant durant 550 m puis la pente s’accentue un peu durant 470 m, rien de méchant avec 1,5% mais sur quelques mètres on est proche d’un 3%.
  • De 3,230 à 4,410 km (1180 m) : vous quittez Nuits-Saint-Georges, toujours tout droit sur la D25. La route replate mais avec une très légère pente à 0,5%.
  • De 4,410 à 6,330 km (1920 m) : prendre à droite la D35. Ici débute une petite côte répertoriée avec celle de Villars-Fontaine. Pour les coureurs pro, elle sera insignifiante, pour le commun des mortels, il faudra fournir quelques efforts dans cette montée qui sera pprogressive. Dans le détail : 570 m à 0,5%, 750 m à 1,5%, 470 m à 2,5% et 710 m à 3%. Peut se faire sur la « plaque » mais attention dans le final, on a un ressenti à 4-5% sur quelques mètres. Bien gérer tout ça pour ne pas laisser des plumes un peu plus tard…
  • De 6,330 à 8,570 km (2240 m) : à Villars-Fontaine (alt. 310 m) continuer tout droit sur la D35. Vous basculer dans une descente dans 1010 m à 2,5%. Puis c’est plat sur 1230 m en longeant le Meuzin.
  • De 8,570 à 10,260 km (1690 m) : toujours tout droit sur la D35, vous allez rejoindre l’Étang-Vergy sur un faux-plat montant. Avant l’entrée du village, il y a environ 200 m où le ressenti est à 3%. Dans le village, c’est tout plat.
  • De 10,260 à 11,720 km (1460 m) : tourner à droite sur la D116a. C’est le début de la Côte de Reulle-Vergy. Très courte avec 1460 m mais assez soutenue avec ses 6,5%. Cette montée n’offre aucun replat, quasi rectiligne à part un grand virage à droite en point intermédiaire. Pour les coureurs pro, ce sera une paille, 3 min 37 pour le meilleur temps Strava… pour le commun des mortels, vous y passerez un peu plus temps et dans un beau jour comme moi, ce sera 7 min 49 ! Dans le détail : une première rampe de 750 m à 6,5%, 490 m à 7% (ressenti à 8% sur quelques mètres) et 220 m à 6% (la pente décline un peu plus franchement dans les derniers mètres). Attention, il y a une méchante goulotte à traverser à la toute fin.
  • De 11,720 à 14,850 km (3130 m) : virage à gauche à 90° pour traverser Reulle-Vergy. Le souffle un peu court, il faudra pouvoir relancer… C’est d’abord plat durant 130 m. À la sortie du village et en direction de Curley, durant 1370 m, la route est un léger faux plat montant avec un ressenti à 2% sur quelques mètres. Une courte descente d’environ 200 m vous mène à l’entrée de Curley. La traversée du village se fait par une petite montée de 530 m, la pente passe de 2 à 5%. La pente se fait moins insistante à la sortie de Curley. Puis ce sera un faux plat montant de 670 m où il faudra tourner à droite sur la D122h et franchir 230 m plus loin le Col de la Gourdasse qui à 463 m, sera le point culminant du parcours.
  • De 14,850 à 18,620 km (3770 m) : après le Col de la Gourdasse, continuer sur le D122h pour une longue descente de 3770 m jusqu’à Chambolle-Musigny. La descente se fait en 2 temps. Un premier de 2340 m se déroulant dans la Combe Ambin sur une succession de légère courbe sur une pente oscillant entre 3,5 et 4%. Route assez large, revêtement correct, les bords des virages ont été refaits en 2022 pour améliorer la sécurité. Après la Combe Ambin, deuxième temps en enchaînant avec la Combe sur 1430 m. La pente est plus forte avec 7% puis 5,5% mais attention la route est plus étroite, le revêtement est moins bon et surtout les virages sont assez traîtres, surtout le dernier qui part en longue courbe à droite. Les coureurs pro prendront tous les risques mais j’espère qu’ils pourront faire un repérage ou être bien renseignés car la deuxième partie de la descente est assez dangereuse. Pour le commun des mortels, je vous invite à la plus grande prudence !
  • De 18,620 à 23,570 km (4950 m) : au terme de la descente à Chambolle-Musigny, il faudra veiller à bien freiner car vous tournerez à droite à 90° puis toute de suite après à gauche à 90° (je pense que les coureurs pro passeront tout droit par la rue avec le sens interdit). Vous êtes désormais sur la Route des Grands Crus(D122). C’est là qu’il faudra envoyer vos dernières réserves durant 4950 m jusqu’à Gevrey-Chambertin ! C’est très très roulant, il faudra juste négocier après Morey-Saint-Denis une petite remontée de 530 m (ressenti 3-4%).
  • De 23,570 à 25,230 km (1660 m) : le final. À l’entrée de Gevrey-Chambertin, le parcours va faire un détour un peu bizarre. Pour les coureurs pro, la route sera privatisée et pourront boucler le parcours sans soucis, pour le commun des mortels, le chrono risque d’être un peu faussé car il faudra opérer des arrêts obligatoires ! Tourner à droite à 90° pour emprunter la Rue de la Croix des Champs durant 560 m (légère descente). Il faudra marquer un STOP. Tourner à gauche sur la D974. Continuer tout droit vers Gevrey-Chambertin durant 790 m, vous aurez potentiellement 2 arrêts supplémentaires en passant 2 feux tricolores. Au deuxième feu tricolore, tournez à gauche la Rue des Baraques. C’est les 310 derniers mètres. L’arrivée se trouve Place des Marronniers.

Voilà, si vous voulez tenter votre chance et vous mesurer aux coureurs pro, vous avez toutes les cartes en main ! Petit indice : le CLM, lors de la 16e étape du Tour de France 2023 le mardi 18 juillet 2023 entre Passy et Combloux, sur une distance de 22,4 kilomètres avec la très difficile côte de Domancy, a été réalisé en 32 min 36 s par Jonas Vingegaard à la vitesse moyenne de 41,226 km/h ! Il faudra noter que ces plus proches poursuivants – Tadej Pogačar (2e) Wout van Aert (3e) – ont été relégués respectivement à plus de 1 min 38 s et 2 min 51 s.

On peut en déduire que les meilleurs temps se situeront autour des 35 minutes…

Officiellement Tadej Pogačar est venu reconnaître le parcours du CLM

On en est où avec Challeng’Afrique ?

L’année 2023 a été une très belle cuvée pour Challeng’Afrique avec 43 lauréats, dont 10 féminines.

Le défi le plus prisé est celui du X’TREM avec 26 tentatives réussies.

Elle a permis aussi de passer le cap du 200e lauréat avec Corentin JOURNOT-PAGNY (29 ans) sur le défi Classico le 1er novembre.

À la date de cet article, 205 lauréats ont réalisé l’un des 4 défis de Challeng’Afrique – CLASSICO / X’TREM / MASTER / MASTER+

Voici un récap de tous les lauréats entre avril 2023 et février 2024 :

DÉFI CLASSICO – Grimper les 4 versants :

  • Marsannay-la-Côte
  • Dijon
  • Plombières-lès-Dijon
  • Velars-sur-Ouche

jusqu’à Corcelles-lès-Monts puis finir avec la montée finale de Corcelles-lès-Monts au Mont Afrique à l’issu du 4ème versant.

14 mai 2023, Joffrey DEGUEURCE et Lorraine DALENS ont réalisé le défi Classico en duo amoureux !
Ordre des montées : 1. Velars-sur-Ouche/ 2. Dijon / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Marsannay-la-Côte.

Duo amoureux à vélo au sommet du Mont Afrique (photo Joffrey Degueurce).

21 mai 2023, par moi-même ! Un Classico pour le plaisir… près de 12 ans plus tard après le premier ! 😁


21 mai 2023, Classico par un joyeux groupe de… 6 filles !
Sophie PRAT (initiatrice de la sortie) accompagnée de Sabrina AUBRY, Vanessa BARRE, Sophie ROY, Gaëlle DUVAL et Mélody FOURCAULT (la 100e lauréate). Cette dernière m’a envoyé ce petit mot : « Voilà un petit classico fait ce matin entre 6 nanas… Ouais c’était sympa. La vraie initiatrice du groupe c’est Sophie Prat. C’est elle qui a créé le groupe informel bike girl beer : sortie vélo entre filles et bière après ! Et trois des filles sont d’ ‘Auxerre…. Lol peu de locales ! » Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Velars-sur-Ouche / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Marsannay-la-Côte.

6 filles pour le défi Classico de Challeng’Afrique (photo Melody Fourcault).

28 juin 2023, Classico par Jean-Claude MAURICE, le doyen de Challeng’Afrique avec ses 79 ans !!! L’un des 7 membres ayant réalisés les 4 défis.
Voici son petit mot : « Bonjour Joris, cet après-midi, j’ai fait le Classico, mais ça devient dur surtout la montée par Plombières. J’ai mis quelques minutes de plus. Peut-être qu’après la montée du Ventoux, j’aurais dû me reposer un peu avant de faire cette montée. En 2019, ma moyenne 14,79 km/h, en 2023 13,93 km/h. L’âge commence à se faire sentir. Salut à toutes et tous les timbré(e)s du vélo. »


30 août 2023, Classico par Quentin HUREZ.
Voici son petit mot : « C’était ma première sortie au-dessus des 1000m de D+ alors forcément ça a piqué dans les jambes surtout vers la fin, j’étais bien à la peine dans la montée finale (7min de plus que mon record personnel) mais la sensation après l’avoir réalisé est bien satisfaisante. Et puis après tout, quand on aime le vélo, c’est qu’on aime se faire mal. Voici la trace Strava de la sortie : https://strava.app.link/W6r1cG7UGCb
J’en profite pour vous remercier pour votre superbe site sans lequel mes sorties seraient sans aucun doute bien moins variées, et qui m’a permis de découvrir un peu plus notre beau département. »
Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Marsannay-la-Côte / 4. Velars-sur-Ouche.


1er novembre 2023, Classico par Corentin JOURNOT-PAGNY qui est devenu à cette occasion le 200e lauréat !
Voici son message : « Déjà pour commencer, merci pour ce super site, qui permet d’explorer la côte d’or sans bouger de chez soi (dans un premier temps) !
Je m’appelle Corentin Journot-Pagny, j’ai 29 ans et j’ai commencé le vélo il y a 3 mois.
J’ai trouvé le site avant même de recevoir mon vélo, je pensais déjà aux sorties que je ferai en parcourant le site parce que moi ce que j’aime c’est le dénivelé.
Je fais aussi un peu de trail à côté et quand c’est plat j’aime pas.
Dès le départ, je voulais m’attaquer au Challeng’Afrique et je voulais réussir un palier avant la fin 2023.
Voilà donc le 1er novembre qui arrive et à 10h les nuages s’écartent pour laisser le soleil passer; C’est un signe, aujourd’hui je m’y colle !
Me voilà donc parti pour le Classico, je veux assurer cette première épreuve avant d’aller plus loin.
J’habite à Talant et j’ai donc choisi de commencer par Plombière, je voulais commencer par là le plus frais possible, je sais que le coup de cul du début à la fin aurait fait mal.
Bon évidemment la rampe à 12% pique un peu mais le reste se fait bien, un peu de vent sur les hauteurs avant le rond point de Corcelles mais ça reste agréable.
Je n’avais jamais monté depuis Velars, descendu quelque fois, mais la montée est agréable et régulière dans des pourcentages que j’apprécie !
A peu près la même sensation depuis Marsannay.
Puis la dernière montée depuis Dijon et jusqu’en haut cette fois ci !
ça commence à piquer les jambes et surtout après 2h de beau temps, celui ci se gâte, plus de vents, plus de fraîcheur, et quelques gouttes.
La montée finale sera finalement pas si dure que je le craignais, je me suis pas mal économisé tout le long sans forcer pour assurer le coup. Après 3 mois je ne connais pas encore vraiment mes limites.
Mais quel plaisir d’arriver en haut, la satisfaction du challenge relevé et officiellement un timbré maintenant !
Le X’TREM est le prochain sur la liste mais ne sera pas avant le printemps, je suis plus à l’aise dans le chaud que dans le froid !
Le lien de la sortie STRAVA : https://strava.app.link/sQghG95ezEb
Merci encore pour le site »

Et à propos de sa nomination en tant que 200e lauréat : « Wow quel honneur ! 😁
Je m’empresse donc cet hiver d’emmagasiner un maximum de tartiflettes, raclettes et fondues que je dépenserais en 2024 sur les côtes du mont Afrique alors !
Le challenge est là et on voit si fin 2024 j’en suis au bout ! »


DÉFI X’TREM – Grimper les 4 versants :

  • Marsannay-la-Côte
  • Dijon
  • Plombières-lès-Dijon
  • Velars-sur-Ouche

jusqu’au Mont Afrique.

1er mai 2023, Hugo SILVESTRE a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « J’ai réalisé le défi X’Trem du Mont Afrique ce lundi 1er mai. Une météo mitigée, du soleil mais de la pluie aussi lors de l’ascension par Velars et de la descente sur Marsannay, mais beaucoup de plaisir !
En tout cas merci pour ce que vous faites, que ce soit le site internet qui est très bien fait et sympa. Mais aussi pour l’idée des défis au mont Afrique !
PS: le versant par plombières est vraiment le plus dur, avec le pied de la montée vraiment dur. »


8 mai 2023, Pierre FLEUROT a réussi le défi X’TREM.

Au sommet du Mont Afrique (photo Pierre Fleurot).

20 mai 2023, déjà 2 fois lauréate (X’TREM et MASTER+), Geneviève BARNET a réussi à nouveau le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Petit défi x trem en ce samedi 20 mai, dans le désordre car j’ai voulu me débarrasser au plus vite de la montée de la cude, trop fréquentée à mon goût un samedi après-midi, donc j’ai fait ultérieurement 2 fois de suite la montée du rond point à l’antenne, mais le compte y est !
Bravo encore pour le boulot, et bonne route ! »

Ordre des montées : 1. Marsannay-la-Côte / 2. Velars-sur-Ouche / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Dijon.


24 mai 2023, Laurent BRACHAIS a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « J’ai réalisé ce matin (24 mai) le défi X’trem du challenge Afrique. J’avais déjà réalisé ce défi il y a environ 2 ans ; à l’époque j’en à avais un peu bavé car je venais de me remettre au vélo de route ; aujourd’hui, ayant déjà 4000km dans les jambes cette année, j’ai trouvé cela beaucoup moins difficile. Ce challenge me fait un entraînement pour le défi des « 7 majeurs  » que je dois réaliser en juin !
Je m’appelle Laurent Brachais et j’ai 53 ans.
Bravo pour ton site très sympa !
Au plaisir de se croiser dans une bosse. »

Au sommet du Mont Afrique (photo de Laurent Brachais).

26 mai et 31 mai 2023, Éric LACENAIRE a réussi le défi X’TREM sur 1 semaine !
Voici ses petits mots : « Bonjour, j’ai fait le défi X’TREM aujourd’hui le 26 Mai 2023 après-midi
Ordre des montées : 1. Marsannay-la-Côte / 2. Dijon / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Velars-sur-Ouche. La Fontaine d’Ouche, dur dur le chemin blanc avec le vélo de route du coup j’ai monté la combe Bonvaux pour finir ma sortie vélo. »

« Salut Joris,et oui c’est encore moi Eric, aujourd’hui j’ai fait le X’TREM. Ordre des montées : 1. Marsannay-la-Côte / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Velars-sur-Ouche / 4. Dijon.
Plus 2 montées supplémentaires Plombières > Pâques et Velars > Mont Afrique
En préparation de la cyclo montagnarde du Vercors.
Total 126 km et 2100d+ »


31 mai 2023, déjà 2 fois lauréat avec le défi Classico, Pierre-Olivier MEGRET a réussi cette fois-ci le défi X’TREM.


2 juin 2023, déjà 4 fois lauréat du défi X’TREM (un tous les ans), Pierre MOSSER l’a réussi à nouveau !
Voici son petit mot : « Comme chaque année je me suis attaqué au mont Afrique.
5 ème challenge Xtreme en 5 ans. Peut être le plus dur cette année, pas de jambe et chaleur mais toujours autant de plaisir. Vivement l’an prochain. »

Pierre, je m’excuse encore d’avoir failli t’oublier… tu tenais tellement à rentrer dans l’histoire mont africaine 🤣🤣 !
Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Velars-sur-Ouche / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Marsannay-la-Côte.


5 juin 2023, Colin FROMION a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Heureux de faire parti du club, mais ce challenge est une belle épreuve (pour un cycliste occasionnel comme moi!). Merci pour l’inspiration, ça faisait un moment que je me tâtais, et ça valait le détour! Mes jambes s’en souviendront quelques jours 😉 »


17 juin 2023, Thomas GREBOT a réussi le défi X’TREM.
Ordre des montées : 1. Velars-sur-Ouche / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Dijon / 4. Marsannay-la-Côte.


20 juin 2023, déjà lauréat d’un défi Classico, Loïc GABAUD a réussi le défi X’TREM.


23 juin 2023, Firmin LAUNAY a réussi le défi X’TREM. À 18 ans, il est le 6e plus jeune lauréat de Challeng’Afrique.


28 juin 2023, Valentin MARGUERIE a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « J’espère que vous allez bien et je vous remercie pour votre site qui m’a donné l’envie de réaliser la montée du Mont Afrique par ses 4 versants routes dans la même sortie. J’ai donc réalisé le challenge X’Trem tout en prenant le 16ème meilleure temps sur Strava dans ma première ascension du Mont Afrique ! »
Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Marsannay-la-Côte / 4. Velars-sur-Ouche.

Au sommet du Mont Afrique… mais ce n’est pas un col (photo de Valentin Marguerie) !

14 juillet 2023, feu d’artifice pour Fabrice LABALME qui a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Je déclare sur l’honneur avoir réalisé le défi X’TREM de ChallengAfrique. Je m’appelle Fabrice Labalme est j’ai 47 ans (merde déjà…). Je me suis mis au vélo un peu sur le tard en 2020. Un grand merci pour cette page et ce challenge. C’était la première fois que je m’essayais à ce challenge. C’était vraiment très bien avec la montée au Mont Afrique bien à l’ombre. »


14 juillet 2023, feu d’artifice pour Vincent MARGET qui a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Assez dur, j’ai du me ravitailler en eau en haut de Corcelles dans le cimetière, avec des passages à 10% dans le village. Sinon toujours un plaisir d’arriver en haut du Mont Afrique qu’importe le versant ! »
Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Velars-sur-Ouche / 4. Marsannay-la-Côte.


30 juillet 2023, Joffrey DEGUEURCE et Lorraine DALENS ont réalisé le défi X’TREM en duo amoureux !
Ordre des montées : 1. Velars-sur-Ouche / 2. Plombières-lès-Dijon / 3. Marsannay-la-Côte / 4. Dijon.

Joffrey et Lorraine au sommet du Mont Afrique (photo Joffrey Degueurce).

14 août 2023, Maxence JACQUET a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Je vois ce mont Afrique depuis tout petit mais ne l’avais jamais fait en dehors du randonnée pédestre. C’était un super défi personnel étant cycliste depuis 4 mois et encore moins grimpeur ! »
Ordre des montées : 1. Plombières-lès-Dijon / 2. Velars-sur-Ouche / 3. Marsannay-la-Côte / 4. Dijon.


26 août 2023, Jérôme HUILLOT a réussi le défi X’TREM.
Voici son petit mot : « Météo idéale, pas trop de vent. J’ai l’impression que je n’étais pas le seul à le faire !! Merci pour cette belle idée. »
Ordre des montées : 1. Marsannay-la-Côte / 2. Dijon / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Velars-sur-Ouche.
À noter : sur la photo, j’ai remarqué que c’est exactement le même Lapierre que j’avais lorsque j’ai débuté le vélo en montagne. Une monture qui m’a été fidèle jusqu’à ce que ce que le cadre au niveau de la patte du dérailleur soit coupé net ! Je l’aurais encore tellement c’est un vélo qui m’a porté dans de belles ascensions ! Donc longue vie à ton Lapierre !


21 octobre 2023, Frédéric VILA a réussi le défi X’TREM. Frédéric en est à son 5e défi X’TREM recensé sur Challeng’Afrique !
Voici son petit mot : « J’ai profité de la fenêtre météo ce matin, mais il y avait beaucoup de vent !
Je ne sais pas si c’est dû aux vacances mais j’ai croisé pratiquement personne ! »

Ordre des montées : 1. Plombières-lès-Dijon / 2. Dijon / 3. Velars-sur-Ouche / 4. Marsannay-la-Côte.


10 novembre 2023, Samuel ROUX a réussi le défi X’TREM. Frédéric en est à son 3e défi X’TREM recensé sur Challeng’Afrique ! Ça L’a bien mis en condition pour le Ventoux réalisé 3 jours plus tard !
Voici son petit mot : « Et bien oui 3e défi challeng’Afrique x’trem pour moi depuis que j’ai entendu parler de ton site. Toujours autant de plaisir à le réaliser malgré le fort vent aujourd’hui et les 2 degrés affichés à mon compteur en haut lors de la première ascension. »
Ordre des montées : 1. Plombières-lès-Dijon / 2. Marsannay-la-Côte / 3. Dijon / 4. Velars-sur-Ouche.

Au sommet du Mont Afrique (photo de Samuel Roux).

24 décembre 2023, Olivier ROBLIN a réussi le défi X’TREM. Ça a dû être parfait pour faire de la place pour les repas de Noël !
Voici son petit mot : « Je parlais à des amis de la montée au mont afrique par les 4 côtés (goudronnés) que j’ai réalisée le 24 décembre, et ils m’ont parlé du Challeng’Afrique que tu as mis en place. Du coup je te fais parvenir ce message et le lien Strava : https://strava.app.link/EKNjppEldGb
Ça correspond au défi X’TREM (avec un retour ensuite par la combe de champmoron et Hauteville – 1700 D+ au total). »


28 janvier 2024, Guillaume RAMBAUD, 1er lauréat de l’année 2024 a réussi le défi X’TREM. En mode hivernal, une audace bien récompensée pour Guillaume !
Voici son petit mot : « Un petit mail pour te dire que j’ai fait le X’Trem ce matin avec 73 km et 1520 D+. Ce n’était pas gagné à cause de la météo, car même si roule par tous les temps, j’évite de rouler sur la glace ! et avec un -1° à Dijon et un épais brouillard, je ne savais pas ce qui m’attendais là haut. Les photos ont bien été prises le même jour, car comme d’habitude, il y a du soleil à partir de Corcelles. Les descentes ont été pénibles, à cause du brouillard qui se colle et gel sur les lunettes et le risque de glissade sur un sol à moitié gelé. La photo une est prise devant chez moi, avec « normalement  » une superbe vue sur le Mont Afrique pile dans l’axe du Bd de la Trémouille. La photo 5 est la saleuse, croisée lors de la montée de Marsannay. La photo 8 le cyclo du dimanche validant son Xtrem, pris par une randonneuse.
Merci pour ton travail, et bravo pour cette super idée de Challeng’afrique ! »

Ordre des montées : 1. Dijon / 2. Marsannay-la-Côte / 3. Plombières-lès-Dijon / 4. Velars-sur-Ouche.


DÉFI MASTER – Grimper les 6 versants :

  • Marsannay-la-Côte
  • Dijon
  • Plombières-lès-Dijon
  • Velars-sur-Ouche
  • Couchey
  • Fontaine d’Ouche

jusqu’à Corcelles-lès-Monts puis finir avec la montée finale de Corcelles-lès-Monts au Mont Afrique à l’issu du 6ème versant.

15 octobre 2023, Joffrey DEGUEURCE et Lorraine DALENS ont réalisé le défi X’TREM en duo amoureux ! Peu de courageux pour ce défi bien difficile, ce sont les seuls lauréats de 2023 ! À cette occasion, Joffrey rentre dans le club très fermé des lauréats (7) ayant réussi les 4 défis. Il les a tous réalisé en 2023 : MASTER+ le 25/02, CLASSICO le 14 mai, X’TREM le 30 juillet et MASTER le 15 octobre.
Son amie Lorraine a réussi les 3 défis CLASSICO, X’TREM et MASTER, il ne lui manque plus que le MASTER+ pour être la première féminine à rentrer dans le club des « 4 »… à venir pour 2024 ?

Joffrey et Lorraine au sommet du Mont Afrique (photo Joffrey Degueurce).

DÉFI MASTER+ – Grimper les 6 versants :

  • Marsannay-la-Côte
  • Dijon
  • Plombières-lès-Dijon
  • Velars-sur-Ouche
  • Couchey
  • Fontaine d’Ouche

jusqu’au Mont Afrique.

18 juin 2023, Fabrice PENNETIER a réussi le très difficile défi MASTER+.
Voici son petit mot : « Je certifie sur l’honneur avoir fini le défi master+ le 18 juin 2023 dans l’ordre : Velars-sur-Ouche, Plombières-lès-Dijon, Fontaine d’Ouche, Dijon, Marsannay-la-Côte, Couchey. Quelques gouttes mont accompagnées lors de mon périple rien de bien méchant ».


Qui sera le prochain ?