Retour [1/8] sur mon séjour alpin à Embrun en août 2019

Au cours de la deuxième quinzaine d’août 2019, j’ai passé mes vacances à Embrun dans le département des Hautes-Alpes. J’y ai déjà séjourné en 2005 et j’avais eu l’occasion de grimper mes premiers grands cols comme ceux de Vars et d’Izoard. Au bord du Lac de Serre-Ponçon, j’avais gardé le souvenir d’une belle météo et d’ascensions mémorables.

J’avais préparé une quinzaine de parcours me permettant de chasser de nombreux cols mais une petite lassitude physique, une météo un peu aléatoire en deuxième semaine, la volonté de passer du temps en famille et une situation logistique un peu contraignante m’ont obligé à faire des choix et à limiter mon temps vélo à seulement 8 sorties. J’ai réalisé au total en vélo de route et VTT, 408 km, 10 500 m de D+ et franchi 6 cols différents. J’ai quelques petits regrets mais j’ai tout de même pu accomplir mes grands objectifs et ils ont été magnifiques : Col du Parpaillon, Col Agnel et Col d’Izoard. Les autres ascensions étaient mineures mais très plaisantes et en accord avec mon désir de découvrir des coins inédits. Je vais vous faire partager toutes mes ascensions dans les pages suivantes :

  • Sortie 1 : La Montagne – les Villarets – 976 m
  • Sortie 2 : Station des Orres – 1650 / 1800 m
  • Sortie 3 : Col de la Coche – 1791 m
  • Sortie 4 : La Montagne – les Gendres – 1580 m
  • Sortie 5 : Col du Parpaillon – 2637 m
  • Sortie 6 : Les Gourmiers – 1505 m
  • Sortie 7 : Col Agnel – 2744 m
  • Sortie 8 : Col d’Izoard – 2360 m

La Montagne – Les Villarets

Piégé par un orage !

Lundi 12 août 2019

J’ai débuté mon séjour à Embrun la veille et j’ai hâte de me lancer dans mes premières ascensions alpestres. Mais la météo capricieuse de ce lundi 12 août faite de courtes averses orageuses retarde mon projet. À 16h30, j’entrevois une belle éclaircie, hop – le vélo étant déjà prêt – je saute sur mon destrier et c’est parti pour une montée inédite que j’ai tracée au hasard sur mon créateur d’itinéraire. Depuis le Camping des Grillons où je suis basé (sur la D340 à proximité de Baratier), la sortie est courte avec 34 km. Un joli dénivelé positif de 961 m allait me dérouiller d’entrée pour ce séjour alpin et me permettre d’atteindre un point haut situé à 1591 m et que j’appellerais La Montagne – Les Gendres. Autre précision, cette ascension se situe sur les pentes du Pouzenc (2898 m) au Sud du Lac de Serre-Ponçon. Elle fait partie des ascensions « découvertes » que j’avais programmées pour mon séjour. Mais elle n’allait pas se dérouler comme je l’aurais souhaité…

Lire la suite

3 réflexions sur « Retour [1/8] sur mon séjour alpin à Embrun en août 2019 »

  1. Bonjour joris que de montées ça devait être magnifique tu as un sacré courage de te taper ces cols je connais pas mais peut-être un jour qui sait

      1. Merci joris un jour oui qui c’est mais j’en grimperait peut-être pas autantj’ai débutait le vtt à fond seulement depuis début 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.