Vosges – Col du Page

Col du Page versant Sud via La Hutte
+ Col d’Oderen
+ Col du Page versant Nord

2 juin / Distance 23 km / D+ 552 m

Accompagné de ma petite famille, notre séjour vosgien a débuté vers midi. Petite ballade au Rouge Gazon l’après-midi (qui m’a donné l’idée de faire cette ascension dès le lendemain matin) puis au retour vers les 17h, l’envie était trop forte d’aller me dérouiller les jambes et de me frotter un peu au massif vosgien. J’avais déjà repéré sur une carte le Col du Page qui se trouvait à l’altitude raisonnable de 957 m. Vite équipé, c’est parti sur un faux plat montant vers « la Hutte » véritable point de départ de cette montée par le versant Sud.

La pente se dresse déjà à 6% de moyenne. Les jambes étant assez bonnes, je décide de garder le 2ème plateau tout en gardant un rythme très tranquille ayant en tête de ne pas trop dilapider des forces pour les prochaines sorties. Assez rapidement, la route s’élève et comme d’habitude les paysages deviennent enchanteurs grâce aux points de vues qu’offrent les routes de montagne.

J’arrive à Larcenaire, charmante petite station de ski située à 800 m d’altitude. 400 m plus bas, Bussang paraît tout petit au fond de la vallée surmontée de la « Tête de la Bouloie » (alt. 1186 m). Un jeune cycle me double en trombe… c’est vrai que je roulais vraiment peinard… c’est plus fort que moi… je décide de le chasser et embraye un rythme plus élevé. Je le rattrape juste avant un virage en épingle mais la pente s’accentue brusquement à 9%. Je laisse alors filer le jeune cyclo – qui en avait remis une couche – afin de ne pas me cramer.

Le pente diminue mais je garde quand même un bon rythme sur une route assez étroite mais agréable et qui offre de beaux points de vue sur « le Drumont » (alt. 1200 m)reconnaissable à son sommet dénudé et encadré par la « Tête des Russiers » (alt. 1139 m) et la « Tête de Fellering » (alt. 1223 m). 

Après une légère descente, le col du Page est atteint à l’altitude de 957 m après 8 km d’ascension et 334 m de dénivelé à 4% de moyenne. Le col se trouve au milieu du « Bois de l’Envers de l’Etang » et propose un curieux croisement entre la route et 2 chemins. L’un des 2 chemins mène au Col du Collet (alt. 987 m) mais impossible de s’y rendre en vélo de course pour pouvoir l’épingler à mon tableau de chasse. Un abri et un monument aux Morts peuplent le lieu.

Je me sens bien frais et je décide donc de basculer de l’autre côté du col du Page pour aller chasser le Col d’Oderen qui ne se trouvait pas trop loin et qui allait juste m’obliger à fournir l’effort de remonter le versant Nord du col du Page. Après 1,7 km de descente, je rejoints la route qui mène au col d’Oderen. S’ensuit 1,3 km sur une pente qui n’excède pas les 5,5%, je pointe donc le col d’Oderen (alt. 884 m). Rien d’extraordinaire à cet exploit mais je me dis que je ferais sans aucun doute l’ascension complète une autre fois mais j’en ai profité pour garder une image de ce col dans ma mémoire.

Retour donc sur le col du Page où les 1,7 km à 8% de moyennesur un revêtement très moyen m’ont obligés à consentir à un effort plus important. Descente tranquille vers Bussang avec quelques arrêts pour profiter des beaux points de vue.

Il existe aussi un troisième versant qui part aussi de Bussang mais qui rejoint directement la station de Larcenaire. Il est beaucoup plus difficile avec les 3 premier kilomètre à 7,5% de moyenne. A faire aussi une autre fois…

Demain matin, ce sera l’ascension de la Chaume du Rouge Gazon.


Vue depuis Larcenaire.


La « Tête de la Bouloie » (alt. 1186 m)
et son « tobogan de gazon ».


Au centre, le « Drumont » (alt. 1200 m),
à droite, la « Tête des Russiers » (alt.1139 m).


Vue sur le « Drumont » dans le dernier tiers du Col du Page.


Le Col du Page (alt.957 m), sympa le panneau en bois.


Le panneau du Col pour les randonneurs.


L’abri du Col du Page.


L’arrivée du versant Sud.


Le Monument aux Morts.


Le Col d’Oderen (alt. 884 m) est à cheval sur…


… 2 départements : le Haut-Rhin et les Vosges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *