CEA Valduc

Une montée sous haute surveillance ! En effet, elle permet de grimper jusqu’au Centre d’Etudes Atomiques du Valduc, lieu tenu au secret militaire, c’est qu’on ne rigole pas avec le nucléaire mais on peut apercevoir quelques structures et surtout l’impressionnant corridor bordant le périmètre : miradors, caméras, barbelés et peut-être des mines ! Bien sûr, photos interdites !

La rampe au-dessus de Léry.

Frénois > CEA Valduc

Frénois > CEA Valduc
  • Distance : 6,925 km
  • Départ : Frénois — 338 m
  • Arrivée : CEA Valduc — 500 m
  • D+ : 162 m
  • % moyen : 2,5%
  • % maxi : 7,5% sur 880 m
  • Catégorie : 2

Depuis Frénois, la montée est plaisante sur une route très large et mais vous serez surpris par un bon coup de cul de 1500 m à 7-7,5%. Le final se fait en forêt n’offrant aucun point de vue malgré les 500 m d’altitude.

Lamargelle > CEA Valduc

Lamargelle > CEA Valduc
  • Distance : 7,175 km
  • Départ : Lamargelle — 358 m
  • Arrivée : CEA Valduc — 500 m
  • D+ : 201 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 7,5% sur 540 m
  • Catégorie : 2

Depuis Lamargelle, vous pouvez vous offrir une variante plus ludique. D’abord, une petite mais rude ascension – 540 m à 7,5% – entre deux petits monts, suivie d’une descente qui vous mènera à Léry. À partir de ce dernier, il faudra dénicher la rampe – 920 m à 6% – qui rejoindra la partie difficile de la variante décrite ci-dessus.

 

Accès secret !

À noter qu’il existe un autre accès au site beaucoup plus confidentiel, situé sur la D996 qui relie Moloy à Salives. Je m’y suis aventuré rapidement… je m’attendais à ce que l’on m’embarque, mitraillettes au poing ! Rien de tout cela, on découvre un joli petit coin avec un charmant château qui sert d’hébergement aux visiteurs « techniques » du CEA et on y gagne une petite grimpette d’environ 1700 m à 5% avec un passage à 8%. Mais je dégage toutes responsabilités si vous décidez de vous y engager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *