Blaisy-Bas

De Blaisy-Bas, situé au Nord de Sombernon, il est possible de réaliser 2 ascensions dont l’une propose de franchir la pente la plus rude de Côte-d’Or avec un passage à 22% !!!

Le passage à 22%…

Blaisy-Bas > Blaisy-Haut

Blaisy-Bas > Blaisy-Haut
  • Distance : 2,4 km
  • Départ : Blaisy-Bas — 410 m
  • Arrivée : Blaisy-Haut — 566 m
  • D+ : 156 m
  • % moyen : 6,5%
  • % maxi : 16,5% sur 150 m
  • Catégorie : HC

Puisque l’on est à Blaisy-Bas, autant monter à Blaisy-Haut ! Et quelle montée, courte – 2,4 km – mais intense !!! Pour une fois, ne vous fiez pas au pourcentage moyen – 6,5% – qui cache 1 portion monstrueuse…

Voici un petit résumé de cette montée effectuée le 21 décembre 2014. C’était un dimanche matin, température étonnament douce, pas moins de 6°C, de joyeux rayons de soleil perçaient à travers les nuages… parti de Messigny-et-Ventoux, j’avais remonté tranquillement le Val-Suzon, basculé ensuite à Trouhaut pour redescendre à Turcey. De là, j’ai emprunté une route bucolique pour rejoindre Blaisy-Bas et attaquer une montée assez costaude que j’avais repérée sur carte.

Je trouve la route – mal indiquée – qui file à Blaisy-Haut. On aperçoit d’ailleurs son château qui trône sur une colline 156 m plus haut. Les premiers hectomètres grimpent tranquillement autour des 4-5%, passe au-dessus du tunnel SNCF (que l’on ne voit pas). La route commence à courber vers la droite et à s’incliner sévèrement… je passe tout à gauche… et la route se cabre, se cabre… coup d’oeil au compteur : 18% !!!

J’accuse le coup, un « replat » de 30 mètres à 12% permet de voir qu’un nouveau mur se dresse à nouveau… le Lapierre couine, la chaîne craque, la roue avant se soulève à chaque coup de pédale… j’aperçois de la fumée provenant de mon compteur… 22% !!!!!!!!!!!!!!!

Enfin, ça replate : 14%… route rectiligne impitoyable jusqu’au sommet, la déclivité ne descendra pas sous les 12% !!! Souffle court, lombaires en compote, mes 7000 kilomètres, 65 000 m de dénivelé annuels et mon 30×32 m’ont sauvé la mise ! Arrivée sympa sous les remparts du Château de Blaisy-Haut. Attention, ça redescend légèrement mais il faut en remettre un coup jusqu’au centre du village.

Jusqu’à nouvelle ordre, je décrète officiellement avoir grimpé la pente maximale de Côte-d’Or !!! 22% !!! Mon clinomètre a déjà rougi du côté de la Roche Aigüe, de Notre-Dame-d’Etang, du Mur de Clémencey et bien d’autres mais là, 22%, c’est un record !

Blaisy-Bas > Croix Taulard

Blaisy-Bas > Croix Taulard
  • Distance : 3,375 km
  • Départ : Blaisy-Bas — 410 m
  • Arrivée : Croix Taulard — 577 m
  • D+ : 167 m
  • % moyen : 5%
  • % maxi : 9% sur 620 m
  • Catégorie : 1

Il faut suivre la D7 en direction de Val Suzon. Ça monte quand même bien au départ avec un passage à 6% et un autre plus rude de 620 m à 9% quand vous serez passé au-dessus de la D10. Le point culminant de cette montée est atteint à la Croix Taulard qui se trouve à 577 m d’altitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *