Col de Bessey-en-Chaume

Les cols en Côte-d’Or sont assez rares. Voici le Col de Bessey-en-Chaume (alt. 576 m), plus haut col du département, qui possède une certaine particularité : vous le franchirez sur un pont enjambant l’A6 plus connue sous le nom d’Autoroute du Soleil.

Col de Bessey-en-Chaume – 576 m

Comme pour Rome, tous les chemins mènent au Col de Bessey-en-Chaume : la preuve avec pas de moins de 25 variantes !!! Les points de départ, au nombre de 6, se font à tous les points cardinaux que je vous invite à découvrir ci-dessous. Faites votre marché !

Liens direct :

1/ Au départ de Savigny-lès-Beaune

En remontant tranquillement la Vallée du Rhoin sur un long faux-plat jusqu’à Bouilland, il y a 4 ascensions possibles (1.1 à 1.4). 3 autres variantes (1.5 à 1.7) sont possibles en remontant une voie de service le long de l’A6 jusqu’à Bouze-lès-Beaune. Attention, elles sont toutes très difficiles !

1.1 / Savigny-lès-Beaune > via Clavoillon > Col de Bessey-en-Chaume
1.1 / Savigny-lès-Beaune > via Clavoillon > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 9,055 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 267 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 317 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 15% sur 105 m
  • Catégorie : 1

Après avoir remonté la Vallée du Rhoin – 3,660 km sur un léger faux-plat montant -, l’ascension débute réellement au Pont de Vigneux. Cette montée de 5,4 km, présentant plusieurs passages à plus de 10%, est terrible mais dans un cadre naturel magnifique.

Profitez d’un dernier répit juste après le Pont de Vigneux avec 470 m à 2%. Puis les choses se gâtent déjà car la route – assez étroite – s’arqueboute brièvement 2 fois mais de manière significative – 420 m à 7,5% – comme pour vous prévenir de quelque chose…
Pas de panique pour l’instant puisque vous roulez dans la jolie Combe Demange sur une portion assez sage – 955 m à 2%.
Vous apercevez plus haut une falaise qui surplombe la combe et là, vous changez votre braquet car la route s’incline sévèrement. Attention, c’est parti pour 445 m à 7,5% puis 310 m à 11,5% !

Après ce premier effort, vous arrivez à l’entrée de Clavoillon (alt. 435 m), un tout petit village authentique, et profiterez d’une portion plate de 120 m pour reprendre votre souffle. Il faudra faire vite car vous franchirez dans la foulée un « mur » de 105 m à… 15% qui passe entre de vieilles maisons en pierre.
Tout de suite après ce diabolique passage, prendre à droite (repérez la maison avec la boîte aux lettres jaune) la route menant aux Fermes de Berfeu et Borey. Elle vous mène rapidement au-dessus du village avec 270 m à 4%. Après avoir dépassé la dernière maison, la route – assez étroite mais dans un excellent état – se dresse à 10,5% sur 515 m. Attention, il y a un petit passage dans un virage qui propose quelques mètres indigestes à 12-13%. Au croisement avec la Ferme de Berfeu, il y a un tout petit replat suivi d’une nouvelle et dernière patate noyée dans une portion de 265 m à 4%.

Après le croisement avec la route de la Ferme de Borey (possibilité d’y aller en aller-retour avec 1,6 km jusqu’à la ferme et de s’offrir quelques mètres de dénivelé supplémentaire), la pente, dans un dernier baroud d’honneur, vous déleste de vos dernières forces dans un passage de 565 m à 6,5% suivi de 215 m à 5,5%. La route replate enfin – 525 m à 1% – vous vous trouvez un peu au milieu de nulle part. Après être passé sous une impressionnante éolienne, vous déboucherez soudainement sur la D104a (alt. 584 m). En face, un centre d’équipement autoroutier désert surmonté d’une antenne de télécommunication puis en prenant à gauche, vous pourrez joindre environ 215 m plus loin, dans une légère descente, le Col de Bessey-en-Chaume (alt. 576 m) situé juste sur le pont enjambant l’A6.

L’ascension en photos
1.2 / Savigny-lès-Beaune > via Clavoillon > via Bessey-en-Chaume > Col de Bessey-en-Chaume
1.2 / Savigny-lès-Beaune > via Clavoillon > via Bessey-en-Chaume > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 10,655 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 267 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 342 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 15% sur 105 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Clavoillon.

À la sortie du village, vous pouvez serrer les dents à nouveau car la route se dresse pendant 785 m à 9%. La vue de la pente est à frémir, ceux qui l’ont déjà gravie s’en souviennent encore !

La déclivité décline après le passage sous le pont de l’autoroute A6 – 540 m à 5,5% puis vous aborderez la dernière difficulté de cette ascension au milieu des champs – 460 m à 7,5%. La pente se calme enfin – 220 à 4,5% – jusqu’à Bessey-en-Chaume.

Ce village étant situé à 604 m d’altitude (source IGN), c’est sans conteste le plus de Côte-d’Or. La vue est dégagée et permet de s’offrir un beau panorama sur la plaine (possibilité de voir le Mont Blanc) et aussi les Côte et Hautes Côtes de Beaune.

Il ne reste plus qu’à suivre la D104a jusqu’au Col de Bessey-en-Chaume. Comptez sur 2,165 km sur une route qui alterne faux-plats descendants et montants au milieu d’un impressionnant champ d’éoliennes (10) construites en 2016.

Vers le Col de Bessey-en-Chaume sur la D104a.
1.3 / Savigny-lès-Beaune > via Abbaye Ste-Marguerite > Col de Bessey-en-Chaume
1.3 / Savigny-lès-Beaune > via Abbaye Ste-Marguerite > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 15,305 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 267 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 359 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 13,5% sur 330 m
  • Catégorie : HC

Après avoir remonté la Vallée du Rhoin – 8,280 km sur un long faux-plat montant –, l’ascension débute au petit hameau de la Forge (peu avant Bouilland).

Une route étroite mais correctement goudronnée file plein Sud avec un pourcentage moyen qui grimper crescendo de 6 à 7%. Prévoyez un passage de plusieurs mètres à 9% en point d’orgue sur cette première section de 785 m. Jetez un coup d’oeil à gauche pour vous en mettre plein les mirettes avec un panorama 180° sur les Roches du Châtelet appelées plus communément falaises de Bouilland.

Vue sur les Roches du Châtelet au début de la montée.

Un petit replat de quelques mètres vous permettra de reprendre votre souffle avant d’attaquer le hors-d’oeuvre : une rampe de 575 m à 12% de moyenne avec un passage où j’ai failli griller mon clinomètre lorsqu’il a affiché 16% !!!

Puis une légère descente – 335 m – vous mènera vers un parking vous permettant de profiter d’une autre surprise pour cette ascension : les magnifiques vestiges d’une abbaye en ruines, celle de Ste-Marguerite à 496 m d’altitude. Enfin pas tout à fait en ruine car le propriétaire des lieux a restauré l’ancien logis prieural.

L’Abbaye de Ste-Marguerite (photo www.lunetoile.com).

Cependant, l’ascension n’est pas terminée, la route – toujours goudronnée – continue de grimper et il faudra à nouveau suer avec près de 360 m à 11%. La pente se calme, le goudron cesse d’un seul coup et il vous faudra négocier une piste de 715 m à 3,5%, ça passe en vélo de route (ceux qui ne supportent aucun éclat, vous n’avez plus qu’à faire demi-tour).

Vous êtes seul et éprouvez un léger sentiment de satisfaction d’emprunter un passage « secret ». L’asphalte reprend ses droits et la déclivité aussi avec une drôle de bosse d’un point de vue visuel mais il faut y être pour le voir 😉 de 330 m à 8%.

Puis vous vous laissez glisser tranquillement durant 1,2 km jusqu’à Crépey. À la sortie du village, vous continuerez avec une légère descente (515 m) jusqu’à l’intersection avec la D104a que vous emprunterez. Profitez du panorama sur la Vallée de l’Ouche.

Le final, sur une jolie route qui file vers le champ d’éolienne du Col de Bessey-en-Chaume, est assez irrégulier : une montée – 215 m à 2%, une descente – 340 m à 4%, une autre montée – 830 m à 4% et quelques mètres à 7-8% dans le final pour atteindre le point culminant de cette ascension à 595 m d’altitude, puis enfin une dernière descente de 820 m à 2,5% pour gagner le Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

Vers le Col de Bessey-en-Chaume peu après Crépey.
1.4 / Savigny-lès-Beaune > via Bouilland > Col de Bessey-en-Chaume
1.4 / Savigny-lès-Beaune > via Bouilland > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 16,800 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 267 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 379 m
  • % moyen : 2,5%
  • % maxi : 8% sur 1050 m
  • Catégorie : 1

Après avoir remonté la Vallée du Rhoin – 9,650 km sur un long faux-plat montant -, l’ascension débute à Bouilland.

La pente est abrupte dès que vous quittez le centre du village en direction de Crépey. Une longue épingle de 1775 m qui passera de 7,5 à 8% de moyenne sera le passage le plus difficile à négocier pour cette variante. Il se fera à l’ombre d’une forêt le long d’une paroi rocheuse pour déboucher sur le Plateau de la Chaume.

La seconde partie – 1860 m – est très irrégulière, alternant faux-plats soutenu et même une légère descente mais un méchant coup de cul – 335 m à 7,5% – vous obligera à en remettre une couche jusqu’au point culminant – 601 m – de cette ascension. Puis vous pourrez réaliser une jolie descente (795 m) vers Crépey.

À la sortie du village, vous continuerez avec une légère descente (515 m) jusqu’à l’intersection avec la D104a que vous emprunterez. Profitez du panorama sur la Vallée de l’Ouche.

Le final, sur une jolie route qui file vers le champ d’éolienne du Col de Bessey-en-Chaume, est assez irrégulier : une montée – 215 m à 2%, une descente – 340 m à 4%, une autre montée – 830 m à 4% et quelques mètres à 7-8% dans le final, puis enfin une dernière descente de 820 m à 2,5% pour gagner le Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

1.5 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > Col de Bessey-en-Chaume
1.5 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,590 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 264 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 406 m
  • % moyen : 4,5%
  • % maxi : 8,5% sur 540 m
  • Catégorie : 2

À la sortie Sud du joli village de Savigny-lès-Beaune, vous débutez par une première partie qui monte assez sèchement avec 540 m à 8,5% dans un long virage à gauche. Mais comme cette grosse difficulté se trouve en début d’ascension, vous pourrez récupérer de votre effort par la suite.

En effet, vous vous retrouverez ensuite sur un replat de 530 m à 4,5% et ce, sur une voie de service le long de l’Autoroute A6. Puis la pente s’accentue à nouveau à 7% sur 470 m. Rien de bien méchant mais la route est droite sans virage pour se relancer.

La route replate à nouveau avec 735 m à 2,5% et vous en profiterez pour relancer votre allure. Mais les derniers hectomètres reprennent un peu du poil de la bête avec une pente qui oscille entre 5 et 5,5%. La fin de l’ascension est marquée par votre passage sur un pont qui enjambe l’Autoroute A6. Vous rejoindrez rapidement Bouze-lès-Beaune avec une belle petite descente (1,280 km).

À la fin de la descente, vous emprunterez à droite la D970. Large, impeccablement asphaltée et relativement calme, sur une pente assez régulière entre 3,5 et 5,5% de moyenne, elle vous mènera en 4,075 km, en passant par la Bâche (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau), jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

1.6 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
1.6 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 13,675 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 264 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 461 m
  • % moyen : 5%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Bouze-lès-Beaune.

À la fin de la descente, au lieu d’empruntez à droite la D970, vous prendrez juste en face une petite rue (la C3 direction Nantoux/Mandelot) qui va grimper au-dessus du village – 835 m à 4,5%.

Lorsque que vous retrouverez à un petit croisement, prendre à droite pour enchaîner avec l’ascension du Pas St-Martin. 475 m à 7% répartis sur de jolis lacets seront nécessaire pour franchir le Pas St-Matin – 465 m – qui est un col non reconnu par le Club des Cents Cols (mais il l’était il y a un certain temps !).

Ensuite une bonne descente (1065 m à 5%) va vous mener à Mandelot. Profitez de la vue, c’est une des plus jolie de Côte-d’Or ! La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez à droite juste derrière, la petite route qui va vous mener jusqu’à la Bâche.

Il vous faudra fournir un nouvel effort sur 1,345 km sur une pente qui passera progressivement de 5,5 à 7,5% de moyenne jusqu’à la Bâche.

Une fois arrivé à la Bâche, prendre à droite (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau) pour continuer à grimper plus tranquillement – 1,335 km à 4% – jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

1.7 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
1.7 / Savigny-lès-Beaune > via Bouze-lès-Beaune > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 14,020 km
  • Départ : Savigny-lès-Beaune — 264 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 459 m
  • % moyen : 5%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Mandelot.

La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez tout droit pour passer sous une vieille passerelle.

Vous enchaînerez sur une charmante route qui propose un joli effort de 1070 m à 6%. Vous tomberez sur la D23, prendre à droite et poursuivre avec 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

2/ Au départ de Pont d’Ouche

Le versant Nord de ce col. Il part de la Vallée de l’Ouche. Une seule variante au programme.

Pont d’Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
Pont d’Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 9,715 km
  • Départ : Pont d’Ouche — 328 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 297 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 6% sur 530 m et 985 m
  • Catégorie : 1

Ce versant de 9,7 km démarre depuis Pont d’Ouche (alt. 328 m) surplombé par un impressionnant viaduc de l’A6.

Vous débuterez sur la D18, la pente est assez irrégulière avec 985 m à 4,5%, une bifurcation vous fera prendre la D104a avec une légère descente – 1 km – puis une douce remontée – 1,7 km à 2% – jusqu’à Aubaine.

À la sortie d’Aubaine, la déclivité augmente progressivement durant de 3,3 km passant de 5 à 6% de moyenne sur une route agréable mêlant bois et prés. Une large boucle vous mènera à Crépey (alt. 572 m).

En sortant du village, vous continuerez avec une légère descente (515 m) jusqu’à l’intersection avec la D104 mais vous resterez sur la D104a. Profitez du panorama sur la Vallée de l’Ouche.

Le final, sur une jolie route qui file vers le champ d’éolienne du Col de Bessey-en-Chaume, est assez irrégulier : une montée – 215 m à 2%, une descente – 340 m à 4%, une autre montée – 830 m à 4% et quelques mètres à 7-8% dans le final pour atteindre le point culminant de cette ascension à 595 m d’altitude, puis enfin une dernière descente de 820 m à 2,5% pour gagner le Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

Au Col de Bessey-en-Chaume – 576 m.

3/ Au départ de Bligny-sur-Ouche

2 variantes situées à l’Est et partant de la Vallée de l’Ouche. Routes esseulées mais dans un bon état, tranquillité assurée !

3.1 / Bligny-sur-Ouche > via Crépey > Col de Bessey-en-Chaume
3.1 / Bligny-sur-Ouche > via Crépey > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 9,075 km
  • Départ : Bligny-sur-Ouche — 358 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 272 m
  • % moyen : 4,5%
  • % maxi : 7% sur 1265 m
  • Catégorie : 1

Dès le pied de cette ascension qui démarre à Bligny-sur-Ouche (D104), la pente se dressera et s’inclinera franchement avec 1265 m à 7% puis 555 m à 6,5%, bref de quoi apprécier un bel effort pour cette première partie !

Ce passage assez difficile prend fin à une intersection avec une route qui mène à « la Ruchotte » (description de cette variante 3.2 ci-dessous).  Vous poursuivrez tout droit, toujours sur la D104, et emprunterez un long faux-plat montant – entre 1,5 et 3,5% – salvateur de 1,6 km. Ce dernier est poursuivi par une légère descente de 2,4 km.

Après avoir franchi le pont qui enjambe l’A6, la déclivité de la pente opère une brusque rupture. Changez de braquet pour grimper 1 km à 5/5,5%. À la sortie d’un joli lacet, vous déboucherez sur la D104a non loin de Crépey. Profitez du panorama sur la Vallée de l’Ouche.

Le final, sur une jolie route qui file vers le champ d’éolienne du Col de Bessey-en-Chaume, est assez irrégulier : une montée – 215 m à 2%, une descente – 340 m à 4%, une autre montée – 830 m à 4% et quelques mètres à 7-8% dans le final pour atteindre le point culminant de cette ascension à 595 m d’altitude, puis enfin une dernière descente de 820 m à 2,5% pour gagner le Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

3.2 / Bligny-sur-Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
3.2 / Bligny-sur-Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 9,215 km
  • Départ : Bligny-sur-Ouche — 358 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 255 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7% sur 1265 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à l’intersection avec la route de « la Ruchotte ».

Une étroite route mais en bon état va vous mener à Bessey-en-Chaume en passant aux abords de la ferme de « la Ruchotte ». Il faudra compter sur 5 km sur une agréable pente comprise entre 1 et 3%. Il faudra juste négocier un passage (PK 5,9) de 530 m à 5%.

Vous atteindrez le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

  • L’autouroute A6 passe juste sous le pont.

4/ Au départ de Lusigny-sur-Ouche

Presqu’au fond de la Vallée de l’Ouche, 3 variantes au départ de Lusigny-sur-Ouche.

4.1 / Lusigny-sur-Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
4.1 / Lusigny-sur-Ouche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 8,415 km
  • Départ : Lusigny-sur-Ouche — 375 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 238 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 6% sur 1180 m
  • Catégorie : 2

Une montée qui peut paraître facile avec sa moyenne de 3,5% mais un départ assez rude – 1,2 km à 6% – une route assez large et droite comme un i avec un faux-plat ascendant assez soutenu – entre 3,5 et 5% – sans beaucoup de possibilité de relance et d’ombre, parfois un vent de face, peuvent vite peser dans les jambes.

Après 4,760 km depuis Lusigny-sur-Ouche, vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

4.2 / Lusigny-sur-Ouche > via Écharnant > Col de Bessey-en-Chaume
4.2 / Lusigny-sur-Ouche > via Écharnant > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 10,6 km
  • Départ : Lusigny-sur-Ouche — 375 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 248 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 7,5% sur 415 m
  • Catégorie : 2

À partir de Lusigny-sur-Ouche, départ assez rude avec 1,125 km à 6% mais au lieu de suivre la D970 comme la variante ci-dessus, il faut prendre une petite route à droite en direction d’Écharnant.

Jusqu’à Écharnant, tranquillité assurée sur cette petite voie communale qui présente une déclivité assez irrégulière faite de faux-plats montants et descendants durant 3 km. 

À l’intersection des routes menant à Écharnant (en face) et Montceau (à droite), prendre à gauche pour un passage plus soutenu. Droite comme un i, la pente va passer de 4,5% sur près d’un kilomètre à 7,5% sur 400 m (plusieurs mètres à 8/9%). Ca se calme un peu par la suite avec 415 m à 4% jusqu’à une sorte de petite butte que vous descendrez (370 m) pour rejoindre la D23. 

Vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

4.3 / Lusigny-sur-Ouche > via Montceau > Col de Bessey-en-Chaume
4.3 / Lusigny-sur-Ouche > via Montceau > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 13,755 km
  • Départ : Lusigny-sur-Ouche — 369 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 326 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 7,5% sur 415 m
  • Catégorie : 1

À partir de Lusigny-sur-Ouche (le départ se fait sur le pont qui enjambe l’Ouche au milieu du village), un passage assez rude avec 1,815 km à 6% en direction de Montceau (D17) vous attend.

Il vous reste près de 2 km à parcourir jusqu’à Montceau avec 2 montées – 640 et 545 m à 3,5% – entrecoupée d’une légère descente (760 m).

À Montceau (n’hésitez pas à faire un petit crochet pour voir son très beau Moulin à vent), prendre à gauche direction Écharnant. Durant 2,250 km vous allez descendre la Combe aux Lièvres. La pente reprend tranquillement ses droits avec 780 m à 3% jusqu’aux Levées puis 515 m à 2% jusqu’à l’intersection avec la voie communale décrite dans la variante 4.2. Pour quasiment le même tarif, vous pouvez aussi faire le tour par Écharnant, un hameau très ancien où vous pourrez admirer l’Église des Templiers.

Si vous venez des Levées, prendre tout droit ou si vous venez d’Écharnant, prendre à droite pour un passage plus soutenu. Droite comme un i, la pente va passer de 4,5% sur près d’un kilomètre à 7,5% sur 400 m (plusieurs mètres à 8/9%). Ca se calme un peu par la suite avec 415 m à 4% jusqu’à une sorte de petite butte que vous descendrez (370 m) pour rejoindre la D23. 

Vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

5/ Au départ de Beaune

3 variantes au départ de Beaune côté Est. Ce sont les plus longues par celles exposées dans cette page.

5.1 / Beaune > Col de Bessey-en-Chaume
5.1 / Beaune > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 13,625 km
  • Départ : Beaune — 221 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 397 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 5,5% sur 550 m
  • Catégorie : 2

Cette variante propose une pente assez modérée – 3,5% – mais sa longueur – 13,6 km – et si le vent s’y met, peut rendre cette ascension plus compliquée.

Une fois n’est pas coutume, vous démarrez cette ascension depuis le centre d’une ville, en l’occurrence celui de Beaune. L’Avenue Charles Jaffelin vous emmène rapidement à sa sortie (D970) et vous vous retrouverez au milieu des vignes. Échauffement tranquille avec une déclivité comprise entre 2 et 4%.
Sur une route très agréable et ombragée, vous dépassez sur votre droite la la Montagne de Beaune pour arriver à Bouze-lès-Beaune après 5,8 km d’ascension. Un peu avant d’entrer dans le village, il y a une petite rupture de pente qui passe à 4% et qu’il faudra tenir pendant 1385 m.

Suivez la D970. Large, impeccablement asphaltée et relativement calme, sur une pente assez régulière entre 3,5 et 5,5% de moyenne, elle vous mènera en 4,075 km, en passant par la Bâche (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau), jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

5.2 / Beaune > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
5.2 / Beaune > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 14,710 km
  • Départ : Beaune — 221 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 452 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Bouze-lès-Beaune.

Au lieu de poursuivre sur la D970, vous prendrez à gauche une petite rue (la C3 direction Nantoux/Mandelot) qui va grimper au-dessus du village – 835 m à 4,5%.

Lorsque que vous retrouverez à un petit croisement, prendre à droite pour enchaîner avec l’ascension du Pas St-Martin. 475 m à 7% répartis sur de jolis lacets seront nécessaire pour franchir le Pas St-Matin – 465 m – qui est un col non reconnu par le Club des Cents Cols (mais il l’était il y a un certain temps !).

Ensuite une bonne descente (1065 m à 5%) va vous mener à Mandelot. Profitez de la vue, c’est une des plus jolie de Côte-d’Or ! La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez à droite juste derrière, la petite route qui va vous mener jusqu’à la Bâche.

Il vous faudra fournir un nouvel effort sur 1,345 km sur une pente qui passera progressivement de 5,5 à 7,5% de moyenne jusqu’à la Bâche.

Une fois arrivé à la Bâche, prendre à droite (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau) pour continuer à grimper plus tranquillement – 1,335 km à 4% – jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

5.3 / Beaune > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
5.3 / Beaune > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 15,055 km
  • Départ : Beaune — 221 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 450 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Mandelot.

La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez tout droit pour passer sous une vieille passerelle.

Vous enchaînerez sur une charmante route qui propose un joli effort de 1070 m à 6%. Vous tomberez sur la D23, prendre à droite et poursuivre avec 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6/ Au départ de la Grange au Vager

8 variantes au départ de la Grange au Vager, petit hameau situé sur la D17 entre Pommard et St-Romain. De très jolis ascensions dans un des plus beaux coins de Côte-d’Or qui évoque les Vosges ou le Jura selon les goûts et les couleurs mais avec des vignes !

6.1 / la Grange au Vager > via Pas St-Martin > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
6.1 / la Grange au Vager > via Pas St-Martin > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,310 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 398 m
  • % moyen : 4,5%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Jusqu’à Nantoux, profitez-en pour vous échauffer en remontant tranquillement un petit vallon – 2,2 km à 1,5% – car peu après la sortie du village, une petite route vous attend sur la droite et elle na sera pas piquée des vers avec 1760 m à 7%. Il y a plusieurs mètres à 8/9%, personnellement elle m’a toujours fait souffrir !

Lorsque que vous retrouverez à un petit croisement où vous pourrez souffler – 270 m à 2,5% -, prendre à gauche pour enchaîner avec l’ascension du Pas St-Martin. 475 m à 7% répartis sur de jolis lacets seront nécessaire pour franchir le Pas St-Matin – 465 m – qui est un col non reconnu par le Club des Cents Cols (mais il l’était il y a un certain temps !).

Ensuite une bonne descente (1065 m à 5%) va vous mener à Mandelot. Profitez de la vue, c’est une des plus jolie de Côte-d’Or ! La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez à droite juste derrière, la petite route qui va vous mener jusqu’à la Bâche.

Il vous faudra fournir un nouvel effort sur 1,345 km sur une pente qui passera progressivement de 5,5 à 7,5% de moyenne jusqu’à la Bâche.

Une fois arrivé à la Bâche, prendre à droite (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau) pour continuer à grimper plus tranquillement – 1,335 km à 4% – jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.2 / la Grange au Vager > via Pas St-Martin > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
6.2 / la Grange au Vager > via Pas St-Martin > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,655 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 396 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 9,5% sur 275 m
  • Catégorie : 1

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Mandelot.

La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez tout droit pour passer sous une vieille passerelle.

Vous enchaînerez sur une charmante route qui propose un joli effort de 1070 m à 6%. Vous tomberez sur la D23, prendre à droite et poursuivre avec 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.3 / la Grange au Vager > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
6.3 / la Grange au Vager > via Mandelot > via la Bâche > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,165 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 6,5% sur 940 m
  • Catégorie : 2

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à Mandelot.

La déclivité reprend légèrement dès l’entrée du village – 190 m à 3,5% – mais lorsque vous bifurquerez vers son centre, un bon raidard vous attend avec 275 m à 9,5%. Montez jusqu’au château puis prenez à droite juste derrière, la petite route qui va vous mener jusqu’à la Bâche.

Il vous faudra fournir un nouvel effort sur 1,345 km sur une pente qui passera progressivement de 5,5 à 7,5% de moyenne jusqu’à la Bâche.

Une fois arrivé à la Bâche, prendre à droite (profitez du joli panorama sur votre gauche peu après le passage du hameau) pour continuer à grimper plus tranquillement – 1,335 km à 4% – jusqu’à l’intersection avec la D104a (juste avant une grande antenne).

Prendre à droite la D104a2 montées sans grande difficulté, entrecoupées d’une descente, vous guideront vers le plus haut village de Côte-d’Or : Bessey-en-Chaume perché à 604 m d’altitude.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.4 / la Grange au Vager > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
6.4 / la Grange au Vager > via Mandelot > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,510 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 6,5% sur 940 m
  • Catégorie : 2

En passant par Nantoux, profitez-en pour vous échauffer en remontant tranquillement un petit vallon – 2,2 km à 1,5% – puis après la sortie du village, la sympathique Combe de Mandelot (sur votre droite, de très jolis côteaux de vignes) – 2,350 km entre 2 et 3,5%.

La pente va s’accentuer jusqu’à une intersection – 5% sur 925 m -, puis prendre à droite vers Mandelot avec un effort un peu moindre – 4% sur 615 m. Montez jusqu’au château puis prenez tout droit pour passer sous une vieille passerelle.

Vous enchaînerez sur une charmante route qui propose un joli effort de 1070 m à 6%. Vous tomberez sur la D23, prendre à droite et poursuivre avec 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.5 / la Grange au Vager > Col de Bessey-en-Chaume
6.5 / la Grange au Vager > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,375 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7% sur 880 m
  • Catégorie : 2

Cette ascension est identique à celle présentée ci-dessus jusqu’à l’intersection (alt. 418 m) entre Mandelot et Mavilly.

Continuez à suivre la D23 en direction de Mavilly – 670 m à 4,5% – puis après un lacet sur la droite, une belle rampe vous est offerte avec 880 m à 7% suivi de 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.6 / la Grange au Vager > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
6.6 / la Grange au Vager > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,205 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7% sur 700 et 880 m
  • Catégorie : 1

En passant par Nantoux, profitez-en pour vous échauffer en remontant tranquillement un petit vallon – 2,2 km à 1,5% – puis après la sortie du village, le début de la sympathique Combe de Mandelot – 1,9 km entre 2 et 3,5%.

Repérez un petit pont sur votre gauche suivi d’une étroite route, elle vous guidera jusqu’à Mavilly. La pente sera à double tranchant : 575 m à 4,5% et 700 m avec un 7% assez coriace.

À Mavilly, prendre à droite et rejoindre la D23 dans une légère montée – 585 m à 3%.

Vous enchaînerez avec une belle rampe de 880 m à 7% suivi de 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.7 / la Grange au Vager > via Meloisey > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
6.7 / la Grange au Vager > via Meloisey > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 11,970 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7,5% sur 730 m
  • Catégorie : 1

Jusqu’à Nantoux, profitez-en pour vous échauffer en remontant tranquillement un petit vallon – 1,7 km à 1,5%.

Au centre du village, prendre à gauche la D23b qui va vous mener à Meloisey. Une belle rampe vous attend avec 730 m à 7,5% suivi d’une portion plus calme de 1155 m à 5%.

À Meloisey, prendre à droite pour suivre la D111 en direction de Mavilly. Il faudra fournir un petit effort – 580 m à 4% – avant de profiter d’un replat – 300 m à 1% – qui sera suivi d’une descente (425 m). Vous négocierez ensuite assez facilement la légère montée – 265 m à 2% – jusqu’à Mavilly.

À Mavilly, rejoindre la D23 dans une légère montée – 585 m à 3%.

Vous enchaînerez avec une belle rampe de 880 m à 7% suivi de 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

6.8 / la Grange au Vager > via Maitranceaux > via Meloisey > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
6.8 / la Grange au Vager > via Maitranceaux > via Meloisey > via Mavilly > Col de Bessey-en-Chaume
  • Distance : 12,930 km
  • Départ : la Grange au Vager — 275 m
  • Arrivée : Col de Bessey-en-Chaume — 576 m
  • D+ : 341 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7% sur 880 m
  • Catégorie : 2

À partir de la Grange au Vager, suivre la D17 en direction de St-Romain. Un faux-plat montant remontant l’Avant-Dheune – 1955 m entre 1 et 1,5% – vous mènera jusqu’à l’intersection avec la D111.

Prendre celle-ci jusqu’à Maitranceaux. Ce ne sera pas trop difficile avec 800 m à 2,5%, par contre la pente sera plus soutenue entre Maitranceaux et Meloisey avec 1055 m à 5,5% suivi de 1330 m à 4% lorsque vous traverserez Meloisey puis jusqu’au point culminant de cette portion (alt. 432 m).

Profitez d’un replat – 300 m à 1% – qui sera suivi d’une descente (425 m). Vous négocierez ensuite assez facilement la légère montée – 265 m à 2% – jusqu’à Mavilly.

À Mavilly, rejoindre la D23 dans une légère montée – 585 m à 3%.

Vous enchaînerez avec une belle rampe de 880 m à 7% suivi de 940 m à 6,5%. Profitez encore des jolis points de vue qui vous sont offerts.

Vous atteindrez le haut de la Combe de Mandelot et vous vous retrouverez au milieu des champs avec le plus haut village de Côte-d’Or – Bessey-en-Chaume à 604 m d’altitude – en point de mire. Pour rejoindre le village, c’est assez facile : une légère descente suivie d’une portion toute plate (745 m) jusqu’au pied d’une tranquille montée de 1240 m à 3%.

Le final est assez facile – mais il peut y avoir un vent défavorable car vous vous retrouvez au milieu d’un champ d’éoliennes – avec 2,415 km constitués de 2 descentes, entrecoupées d’un léger faux-plat montant, vous mèneront au Col de Bessey-en-Chaume situé à 576 m d’altitude.

Liaison Ferme de Laucy

Liaison Ferme de Laucy – Route de Montceau > D23

Un petit passage secret niché entre la route de Montceau et la Combe de Mandelot. Il m’arrive de l’emprunter pour encore plus le plaisir de grimper certaines variantes.

Liaison Ferme de Laucy – Route de Montceau > D23
  • Distance : 2,285 km
  • Départ : Route de Montceau — 519 m
  • D+ : 31 m
  • % moyen : 2%
  • % maxi : 2% sur 985 m
  • Catégorie : 3
Liaison Ferme de Laucy – D23 > Route de Montceau
7.2 / Liaison Ferme de Laucy – D23 > Route de Montceau
  • Distance : 2,285 km
  • Départ : D23 — 536 m
  • D+ : 16 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 3% sur 585 m
  • Catégorie : 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *