Alpes – Sortie n°4

Col des Essérieux – Col du Marais – Col de Plan Bois – Col de l’Épine
Vue sur la Tournette depuis le Col de Plan Bois.

Jeudi 20 août 2015 / Distance 55 km / D+ 1414 m / 3h29

Après un jour de repos, je me sens d’attaque pour une nouvelle série de sortie. Aujourd’hui, direction le Massif des Aravis et lorsque je pars à 7h30, je sens que la sortie va être belle car contrairement aux trois précédentes, je pars avec un magnifique soleil et quasiment pas un seul nuage.

J’emprunte la piste cyclable direction Faverges/Annecy. Je peux voir les superbes Pointes de la Sambuy à gauche et de Chauriande à droite.

Sur la piste cyclable entre Marlens et Faverges…
A la sortie de la piste cyclable, direction St-Ferréol…

Col des Essérieux / Col du Marais

Je quitte assez rapidement la piste cyclable, rejoins St-Ferréol et débute la montée du Col du Marais.Elle n’est pas trop longue, ni trop dure avec 10,5 km à 4,5% de moyenne mais je la monte en dedans pour garder des forces pour le second col…

Comme je l’avais descendu en partie lors de ma première sortie, je savais à quoi m’attendre. L’ascension se déroule en trois temps :

  1. 4 km qui grimperont progressivement de 5 à 6,5% de moyenne, ce sera la partie la plus difficile de cette ascension.
  2. Vient ensuite un replat de 700 m à 2,5% au bout duquel je franchis le Col des Essérieux (alt. 755 m) puis une… descente de 1,4 km suivie d’une bonne remontée de 800 m à 7,5% jusqu’à Serraval.
  3. Il restera 3 kilomètres très faciles avec un joli décor champêtre jusqu’au Col du Marais.
St-Ferréol profite d’un beau décor !
Au centre de St-Ferréol.
A la sortie de St-Ferréol, ce panneau indique le début réel de la montée du Col du Marais.
Il est encore tôt, les rayons du soleil n’atteignent pas encore le fond de la vallée.
Le Col de Plan Bois, qui sera mon second col de cette sortie, se trouve vers cette montagne…
Traversée d’un pont qui enjambe le Nant Brisalet.
Un peu plus haut, jolie vue sur la Vallée de la Chaise tout au fond.
Dans la descente vers Serraval après le Col des Essérieux.
Serraval.
La Montagne de Sulens au-dessus de Serraval.
Magnifique décor cette fois-ci sur la gauche.
Magnifique décor champètre dans le final du Col du Marais.
Le hameau a même pris le nom du col mais on n’est pas tout-à-fait au col.
Col du Marais à 843 m, mais le vrai point géographique est quelques mètres plus bas à 833 m.
Le décor juste au-dessus du Col du Marais.
MEUHrci…

Col de Plan Bois

Au sommet du Col du Marais (alt. 833 m), je fais une pause pour profiter d’un point de vue qui porte loin au Sud où l’on voir les sommets si particuliers du Massif des Aravis. Allez, c’est reparti Je file dans la descente du versant Nord. Elle ne sera pas longue, je surveille plus ou moins mon gps pour prendre une petite bifurcation à droite. Ah je vais un peu trop vite, je suis descendu un peu trop bas, demi-tour, je remonte et me retrouve au pied du hameau des Clefs, point de départ de la seconde ascension prévue au programme : le Col de Plan Bois. J’attache les ceintures, elle va être monstrueuse : 6,4 km à 9,5% de moyenne dont 1 km à 12,5% !!!

Dans la descente vers Thônes, prendre cette petite route à droite vers les Clefs.

Je débute par un petit raidard qui va me déposer au milieu du hameau des Clefs, enchaîne sur un second pour en sortir. Je dois prendre à droite pour grimper son versant Nord mais je tombe nez à nez avec un panneau qui indique route barrée ! Argh, pas prévu ça !

Le panneau précise que la route est coupée à 4 km. J’ignore l’avertissement, on verra bien, je trouverais bien un moyen de passer sur les côtés… peut-être que ce sont des travaux et que je pourrais les traverser rapidement… enfin bon j’espère que tout ira bien et que je n’aurais pas à faire demi-tour car l’effort est intense dès que je reprends ma route.

Les Clefs.
Après les Clefs, tout droit, c’est la variante via le Plan des Berthats.
Je prends à droite via le Veuillet même si c’est barré !
Notez le panneau… une grosse faute d’orthographe !

Malgré la pente de ouf, l’ascension est très plaisante, se déroulant entre forêt, prairies et les jolis petits hameaux du Malliet et de Lachat d’où on peut profiter de magnifiques points de vues sur les sommets de la Tournette ainsi que la route du Col du Marais en contrebas.

C’est chouette hein ?!
Le hameau de Veuillet.
On en prend plein les mirettes !

A la sortie du hameau du Veuillet, je vais faire une drôle de rencontre. Un énorme chien des Pyrénées déboule d’un seul coup d’une allée et vient se coller juste à côté de moi, je prends un peu peur (j’ai déjà été mordu par un chien à vélo), ouf, je constate qu’il ne fait que trottiner sans aucune agressivité. Mais surprise, après au moins 100 m, il est toujours avec moi ! Et… il va m’accompagner jusqu’au col ! Seconde surprise, il se place souvent devant moi en se callant sur mon rythme pour m’aider dans les parties les plus dures, incroyable ! Le pompon : il s’arrêtait même pour m’attendre lorsque je faisais mes pauses photos !

Mon compagnon improvisé !

J’arrive au fameux point où la route devait être barrée. Ce n’était pas du pipeau, la moitié de la chaussée avait laissé la place à un trou béant. Mais je pouvais aisément passer sur l’autre moitié, par contre une voiture ne pouvait pas franchir le passage. Quelques hectomères plus loin, il y avait d’énormes plis en travers de la chaussée, la montagne bouge… il faudra s’attendre à de futurs trous !

Le fameux passage barré…
Un beau trou ! Plus impressionnant en réalité que sur la photo.

C’est tout joyeux de ce bon coup du sort que je reprends les deux derniers kilomètres de mon ascension et ils seront enchanteurs. En effet, la forêt laisse la place aux pâturages, la pente se fait plus douce et on peut laisser le regard porté sur la Montagne de Sulens. Un paysage « carte postale » s’offre à moi lorsque je passe à proximité de la Chapelle de la Frasse.

Sortie des bois pour entrer dans un décor pastorale au pied de la Montagne de Sulens.
Panorama au Sud.
Mon toutou fait la pause devant la Chapelle de la Frasse.

J’atteins tranquillement le Col de Plan Bois (alt. 1299 m) en compagnie de mon partenaire improvisé. Des promeneurs me regardent d’un drôle d’air lorsque je congratule ce chien bien gentil que je récompense d’une barre de céréales. Ils seront encore plus étonnés lorsque mon compagnon m’abandonne pour les accompagner dans leur randonnée vers le sommet de la Montagne de Sulens (alt. 1839 m). Bon vent l’ami !

Arrivée au Col de Plan Bois.

Je baguenaude autour du col qui est assez agréable. Il est occupé par une petite auberge-restaurant qui est assez réputée, il paraît que la réservation est conseillée. Du côté Nord, le panorama est magnifique sur le Massif des Aravis, le village de Manigod ainsi que la centaine de chalets qui parsèment les pentes de la Vallée de Manigod et surtout on peut bien voir les lacets qui constituent la montée du Col de la Croix Fry.

Panorama 4 étoiles sur la Tournette. C’est pour ça que j’adore grimper des cols !
Restaurant au col.
C’est aussi un point de départ pour des randonnées vers le Sulens.
Panorama 4 étoiles aussi au Nord.
Le Col de la Croix Fry, c’est prévu pour une autre fois…

Après une bonne pause, je reprends ma randonnée en basculant immédiatement dans le versant opposé qui va me ramener au hameau des Clefs. Je dois user assez souvent de mes freins car la pente est aussi forte que de l’autre côté et la route est truffée de nids de poule.

Col du Marais

Je me pointe à nouveau au hameau des Clefs et entreprends de remonter le Col du Marais. Ce versant de 3,9 km à 3,5% de moyenne passe très bien, je sens que j’ai une bonne forme et l’ascension du Col de Plan Bois ne m’a pas pompé toutes mes forces. Je vais pouvoir prolonger ma balade sans problème.

Au Col du Marais, je bascule tout de suite vers Serraval (alt. 760 m).

Descente entre le Col du Marais et Serraval.

Col de l’Épine

Mais au lieu de continuer ma descente vers St-Ferréol, je prends une route à gauche qui va me mener au Col de l’Épine. Je connais déjà cette route, je l’avais empruntée dans l’autre sens lors de ma première sortie mais il ne faisait pas beau du tout et le paysage était noyé dans les nuages. Là, j’allais pouvoir me rattraper !

Mes jambes tournaient très bien sur des pentes à 7/8% et les points de vues étaient très sympas surtout sur le Mont Charvin (vite caché par des nuages !) juste au-dessus du village de Bouchet-Mont-Charvin. Après une longue boucle qui part sur la droite – vue magnifique sur la Tournette – je franchis pour la seconde fois le Col de l’Épine (alt. 947 m). La suite en image…

Dans la montée du Col de l’Épine juste après Serraval et avant le Villard.
Je prends à droite via le Veuillet même si c’est barré !
Un pont des années 70 qui enjambe le Nant de Size.
Le Bouchet-Mont-Charvin. La Montagne de Sulens en haut à droite.
Les décors sont toujours aussi magnifiques depuis Cons.
Panorama au Sud.
De la Pointe de Chauriande à la Pointe de la Beccaz.
L’arrivée au Col de l’Épine se fait dans une légère descente.

Je m’éclate dans la descente du Col de l’Épine tout en redécouvrant la Dent de Cons ainsi que la Vallée de la Chaise que j’avais manquées lors de ma première sortie. Je déboule à Marlens et rentre au camping. Je suis très content de cette sortie qui s’est très bien déroulée : belle forme, des cols que j’ai adorés et des paysages magnifiques et… ensoleillés ! C’est de bon augure pour demain où je vais réaliser une de mes plus grosses sorties avec l’ascension du Semnoz.

Dans la descente du Col de l’Épine.
Grosse pente dans la descente du Col de l’Épine. Au fond, le Massif du Beaufortin.
  • Sortie n°1 / Col de l’Épine – Col des Essérieux
  • Sortie n°2 / Col de Tamié – Collet de Tamié – Col du Vorger – Bonus : Abbaye et Fort de Tamié
  • Sortie n°3 / Col de l’Arpettaz
  • Sortie n°4 / Col des Essérieux – Col du Marais – Col de Plan Bois – Col de l’Épine
  • Sortie n°5 / Col de Leschaux – Crêt de Châtillon – Pas de l’Echelle
  • Sortie n°6 / Col de la Forclaz de Montmin – Col de Bluffy
  • Sortie n°7 / Col de la Forclaz de Queige – Signal de Bisanne – Col des Saisies – Col de la Lézette – Col de la Legette
  • Sortie n°8 / Col de Pré Vernet – Col des Contrebandiers – Col de Bluffy
  • Sortie n°9 / Col des Essérieux – Col du Marais – Col de la Croix Fry – Col de Merdassier
    Col des Aravis (récit à venir)
  • Sortie n°10 / La Sambuy (récit à venir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *