Des bosses en Normandie

Après 2 étés montagneux (Alpes du Sud en 2010 et Vosges en 2011), ma femme et mes enfants avaient envie de revoir la mer donc c’est direction la Normandie dans le Calvados à Colleville-sur-Mer (au Nord de Bayeux).

Colleville-sur-Mer – alt. 66 m – ne semble pas présager de folles ascensions telles que je les aime mais ma petite expérience que j’avais eu à Royan en 2009 me disait que j’allais quand même me régaler…

Après 525 kms en 12 sorties et 3500 m de D+, je peux prouver que la région – le Bessin Ouest, un fabuleux terrain de jeux pour cyclo – n’est pas tout à fait plat et que des bosses à 15/20% vous collent rapidement des piqûres de rappel !

Ayant acheter les cartes IGN du coin, je me suis fixé plusieurs objectifs : faire le plus de sorties possibles, explorer la région et surtout dénicher tout ce qui ressemblait à une côte !

Colleville-sur-Mer situé tout près de la plage d’Omaha Beach – théâtre historique et malheureusement sanglant du débarquement américain le 6 juin 1944, était le point de départ idéal pour réaliser des sorties soit le long du littoral, soit à l’intérieur des terres.

Sur toutes les sorties, les cartes postales de la Normandie étaient bien présentes : les vaches, le bocage, les cottages, le gazon, les bottes de paille dans tous les champs, les fermes immenses, les petits châteaux et manoirs, les églises avec leur flêche en pierres, les haras, la Manche, les blockaus disséminés le long de grandes plages, les falaises etc… une diversité faisant le régal des yeux.

J’ai beaucoup flâné, de nombreux petits panneaux explicatifs invitant à la culture. Les cartes IGN (type rando) m’ont beaucoup aidées car il n’était pas facile de suivre le bonne voie tellement il y a avait de petites routes qui s’entrecroisent.

Seule deux petites tâches sont venues ternir ces belles sorties : la météo et le vent. Sur les 16 jours, au moins 10 jours ont été ponctués de multiples averses souvent impromptues (j’ai même eu droit à un orage) et une température douteuse pour une mi-août. J’ai un peu maudit la région, ressentant même l’effet d’être dans la « chasse d’eau de la France ». Je partais avec un joli soleil pour me faire sausser 15 minutes plus tard ! Les locaux ont même avoué qu’ils ont eu un mois de juillet désastreux. Même les « beaux jours », nous avons eu droit à la Brume de Mer 2 soirs de suite (un brouillard épais et humide), toujours selon les locaux, ça arrive 2 fois par an et c’est tombé juste pendant notre séjour !

Le Sud a le Mistral et la Tramontane, le Nord a aussi son vent sauf que lui, il est tout le temps là ! Vent Sud-Ouest apportant donc le mauvais temps et Vent Nord-Est quand il fait beau. Quand on roule le long du littoral, on l’a tout le temps dans le nez que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Mes moyennes se sont effondrées, j’avais le temps mais j’ai parfois raccourci mes distances car c’est assez usant à la longue !

Et les côtes alors ? La pêche a été bonne ! J’ai d’abord été chassé les bosses qui partaient au niveau de la mer (alt. 0 pour ceux qui ne le sauraient pas encore !). Le littoral étant composé essentiellement de falaises culminant à 60/70 m, les bosses – assez courtes – proposaient naturellement de gros pourcentages. J’en ai même monté 2 « hors-la-loi » car certaines descentes et montées vers les plages se font en sens unique mais je ne pouvais pas résister (vous me connaissez !). Voici une petite liste des bosses rencontrées le long du littoral pour ceux qui aurait l’idée d’emmener le vélo dans le coin :

Colleville-sur-Mer :
  • Montée 1 : plage le Cavey (alt. 7 m) > Cimetierre américain de Colleville-sur-Mer (alt. 52 m)
    850 m à 5,5% dont un passage de 100 m à 16%
  • Montée 2 (sens interdit !) : plage le Cavey (alt. 7 m) > Colleville-sur-Mer (alt. 60 m)
    1,7 km à 3% dont les 300 derniers mètres à 7/8%


Afficher Colleville-sur-Mer (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

St-Laurent-sur-Mer :
  • Montée 1 : les Moulins (alt. 7 m) > St-Laurent-sur-Mer (alt. 41 m)
    1,2 km à 3% dont un passage de 100 m à 6% en arrivant sur le rond-point
  • Montée 2 : les Moulins (alt. 7 m) > dir. Hamel au Prêtre / Vierville-sur-Mer (alt. 46 m)
    800 m à 5% dont un passage de 200 m à 13% avec un max à 18%
  • Montée 3 (sens interdit !) : les Moulins (alt. 4 m) > St-Laurent-sur-Mer (alt. 45 m)
    550 m à 7,5%


Afficher St-Laurent-sur-Mer (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Vierville-sur-Mer :
  • Montée : Omaha Beach (alt. 6 m) > Vierville-sur-Mer (alt. 39 m) – 900 m à 3,5%


Afficher Vierville-sur-Mer (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Ste-Honorine-les-Pertes :
  • Montée 1 (sens interdit !) : les Bataux (alt. 5 m) > Ste-Honorine-les-Pertes (alt. 64 m)
    1,2 km à 5%
  • Montée 2 : les Bataux (alt. 5 m) > Ste-Honorine-les-Pertes (alt. 64 m)
    700 m à 8,5% dont un passage de 400 m à 13% avec un max à 16%


Afficher Ste-Honorine-les-Pertes (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Longues-sur-Mer :
  • Montée : la Falaise (alt. 2 m) > Batteries de Longues-sur-Mer (alt. 70 m) – 850 m à 8%
    Cette montée est extraordinaire : vous démarrez quasiment les pieds dans la mer (pente directe à 5%) sous des falaises magnifiques, puis vous vous élevez comme dans une montée alpestre sauf (bon pourcentage) que vous avez la mer qui se trouve en bas, sensationnel ! En plus, à l’arrivée vers le lieu historique des Batteries de Longues-sur-Mer, les promeneurs vous regardent avec un air ahuri et vous prennent pour un extraterrestre ! Dommage, je n’avais pas mon maillot à pois pour l’occasion !


Afficher Longues-sur-Mer (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Port en Bessin :
  • Montée 1 : Port en Bessin (alt. 10 m) > Huppain (alt. 65 m)
    1,5 km à 3,5% dont un final de 550 m à 5,5%
  • Montée 2 : Port en Bessin (alt. 6 m) > dir. Huppain (alt. 62 m)
    700 m à 8% dont un passage MONSTRUEUX de 100 m à 20% !!!
  • Montée 3 : Escures (alt. 15 m) > Villiers sur Port (alt. 70 m)
    1,3 m à 4,5% dont un passage de 300 m à 8% – vous longez en fait le Golf de Port en Bessin qui est magnifique et parfaitement intégré à la géologie et nature de Port en Bessin.
  • Montée 4 : sortie de Port en Bessin (alt. 13 m) > Commes (alt. 63 m)
    1,1 m à 4,5% dont un final de 100 m à 8% – lors d’un passage, j’ai rattrapé un cyclo en difficulté, c’était un unijambiste ! TOTAL RESPECT… je lui passe le bonjour et lui demande si tout va bien, c’était OK, je lui file un coup de main en prenant un relais et en me décalant un peu pour le protéger car de nombreuses voitures nous collaient au train. Puis à la fin de l’ascension, j’ai repris mon rythme et pensé qu’il fallait savoir être humble par rapport à la vie quand on rencontre ces types très courageux.


Afficher Port en Bessin / Commes (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Arromanches-les-Bains :
  • Montée 1 : Arromanches-les-Bains (alt. 13 m) > dir. Tracy-sur-Mer (alt. 56 m)
    900 m à 5% dont un passage à 7/8%
  • Montée 2 : Arromanches-les-Bains (alt. 13 m) > dir. la Fontaine St-Côme (alt. 52 m)
    750 m à 5,5% dont un passage à 7/8%
  • Montée 3 : la Fontaine St-Côme (alt. 18 m) > dir. Arromanches-les-Bains (alt. 52 m)
    750 m à 5,5% dont un passage à 7/8%

Vue magnifique sur les vestiges du Port Artificiel réalisé lors du Débarquement du 6 juin 1944.


Afficher Arromanches-les-Bains (Normandie / Calvados) sur une carte plus grande

Sinon, quand on s’enfonce dans les terres, on rencontre donc un multitude de petites côtes parfois pas trop difficiles (3/4%), parfois costaudes (9/10%). Je ne vais pas faire de liste car ce serait long et fastidieux mais sachez que la Normandie n’est pas plate ! De plus, vous aurez souvent affaire à des faux-plats et comme le vent est toujours de la partie, il n’est pas facile d’enrouler souvent tout à droite !

Une petite idée de parcours le long du littoral de Grandcamp-Maisy à Courseulles-sur-Mer – 48 km avec un petit D+ de 258 m mais le profil n’est jamais plat ! La D514 est très empruntée mais elle est limité à 70 km/h. Je n’ai jamais eu de problème, les automobilistes (y compris camping-cars, caravanes) étant assez respectueux et doublant assez largement où attendant de doubler s’il y a du monde en face, de toute façon, cela se fait naturellement car la route est assez étroite.


Un blockaus avec un canon à Omaha Beach.


Omaha Beach à St-Laurent-sur-Mer.


Omaha Beach à Colleville-sur-Mer.


Omaha Beach à Colleville-sur-Mer.


Des meules de foin partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.