Roche Aigüe

Allez coucher femme, enfants et même votre chien, cette montée est MONSTRUEUSE ! Elle est classée dans le TOP 5 des montées les plus dures de Côte-d’Or !

Décor lunaire… au sommet de la Roche Aigüe !

Fleurey-sur-Ouche > Roche Aigüe

Fleurey-sur-Ouche > Roche Aigüe
  • Distance : 6,1 km
  • Départ : Fleurey-sur-Ouche — 276 m
  • Arrivée : Roche Aigüe — 604 m
  • D+ : 336 m
  • % moyen : 6%
  • % maxi : 14% sur 520 m
  • Catégorie : HC

Vous débuterez à Fleurey-sur-Ouche par une gentille montée vers Ancey : une jolie combe verdoyante avec en point d’orgue un passage maxi  de 650 m à 7%, bref de quoi s’échauffer correctement.

À Ancey, vous traverserez le village sur une route à 5,5% tout en croisant quelques villageois qui au lieu de vous dire bonjour, diront plutôt « Ouh la la ! ». Insouciant que vous êtes, vous continuez votre chemin. Aucune indication, il faut allez tout droit et dénicher une petite route de service. Encore quelques maisons puis bienvenue en… enfer ! 210 m de dénivelé en 2 km avec une pente moyenne à 10,5% !

La route (en très mauvais état) se dresse brutalement. La pente est tellement inclinée que vous pouvez difficilement vous mettre en danseuse mais c’est aussi compliqué de rester assis car la roue avant a tendance à se soulever, tellement vous tirez sur le guidon pour mettre toute votre énergie dans cet effort inhumain !

Au milieu de la montée (que vous effectuez dans une forêt assez touffue et sans aucun point de vue, ce qui est un peu dommage), la pente se relâche un peu durant quelques mètres lorsque vous passez sous des lignes à moyenne tension.

Puis la pente reprend de plus belle. Argh ! Mon clinomètre a indiqué un pourcentage maxi de 20% !

Enfin, vous apercevez une clairière avec un léger virage à gauche qui annoncera la fin de votre calvaire. La pente continue encore aux alentours des 5%, mais comparé à ce que vous venez d’escalader, c’est comme si vous rouliez sur du plat !

Puis vous arrivez au bout de cette ascension qui est symbolisée par une antenne relais. Petite récompense : un magnifique point de vue qui vous permet d’admirer la Vallée de l’Ouche jusqu’au village de Mâlain en contrebas.

Sinon, il faudra faire demi-tour car c’est un cul de sac. Bien sûr, prudence dans la descente car il y a beaucoup de gravillons.

L’ascension en photos