Sombernon

Sombernon est un village haut perché à 560 m d’altitude. Il n’est pas rare d’y voir de la neige et brouillard en hiver car sa situation est particulière : le village est positionné sur la ligne de partage des eaux des bassins de la Seine et de la Saône. Comme Rome, tous les chemins y mènent avec pas moins de 10 variantes. Au sommet, on peut y trouver de beaux points de vue sur les reliefs du versant Sud.

Sombernon (photo datatlas.com)

Sur les 10 variantes, 7 partent de Pont de Pany situé dans la Vallée de l’Ouche.

Variantes 1a et 1b :

C’est la plus directe.  Voici l’ascension en images de la première partie commune :

1a/ Pont de Pany > via D905 > Sombernon

Pont de Pany > via D905 > Sombernon
  • Distance : 9,520 km
  • Départ : Pont de Pany — 293 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 273 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 2

Après avoir franchi le pont de l’A38 (voir ci-dessus), pour rejoindre Sombernon, vous pouvez emprunter à gauche, la D905 plus ludique, plus tranquille et au pourcentage doux et régulier avec 1650 m à 3,5/4% puis 1000 m à 1,5/2%. Arrivé au « pied » de Sombernon, une petite surprise vous attend : un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

 

 

1b/ Pont de Pany > via D 905 > via D 9 Sombernon

Pont de Pany > via D905 > via D9 Sombernon
  • Distance : 7,775 km
  • Départ : Pont de Pany — 293 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 273 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 7,5% sur 695 m
  • Catégorie : 1

Après avoir franchi le pont de l’A38 (voir ci-dessus), pour rejoindre Sombernon, vous pouvez emprunter à droite, la D9 plus passante et beaucoup plus ardue avec 510 m à 4% suivi de 700 m à 7,5% pour vous hisser vers le haut du village jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

À noter : attention descente dangereuse, surtout par temps humide. Un brusque virage dans le bas qui se termine avec un panneau Stop peut vous surprendre et vous envoyer à la chute !

 


Variantes 2a, 2b et 2c :

Depuis Pont de Pany, une route commune permet de rejoindre Remilly-en-Montagne puis à partir de la D108L, de choisir 3 voies.

De Pont de Pany à Remilly-en-Montagne, c’est une route agréable sans trop de difficulté si ce n’est un petit coup de cul à la sortie de Agey qui surprendra (250 m à 6,5%) et qui vous guidera dans un charmant petit vallon entre la Montagne (565 m) et le Mont Rond (561 m).

À la sortie de Remilly-en-Montagne, prendre à droite la D108L (direction Sombernon), un bref mais rude raidillon vous attend avec 115 m à 8,5% puis un joli lacet avec un passage de 780 m à 5% vous  mènera à un croisement vous laissant le choix entre trois voies détaillées ci-dessous.

2a / Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > via Les Vesvres > Sombernon

Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > via Les Vesvres > Sombernon
  • Distance : 12,690 km
  • Départ : Pont de Pany — 289 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 298 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 2

Après avoir emprunté la route entre Pont de Pany et Remilly-en-Montagne puis une première partie de la D108L jusqu’à un croisement (voir ci-dessus), vous pouvez empruntez une petite voie communale appelée « les Vesvres ». Il faudra juste enchaîner avec 485 m à 4,5% puis des faux plats jusqu’au pont qui enjambe l’A38.

Après avoir franchi le pont de l’A38, pour rejoindre Sombernon, vous pouvez emprunter à gauche, la D905 plus ludique, plus tranquille et au pourcentage doux et régulier avec 1650 m à 3,5/4% puis 1000 m à 1,5/2%. Arrivé au « pied » de Sombernon, une petite surprise vous attend : un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

2b / Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > Sombernon

Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > Sombernon
  • Distance : 12,445 km
  • Départ : Pont de Pany — 289 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 296 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 2

Après avoir emprunté la route entre Pont de Pany et Remilly-en-Montagne puis une première partie de la D108L jusqu’à un croisement (voir ci-dessus), vous pouvez suivre la D108L jusqu’à la D905. C’est facile en passant par-dessus l’A38 puis il faudra compter sur 1045 m à 5%.

Pour rejoindre Sombernon, vous pouvez emprunter à gauche, la D905  au pourcentage doux et régulier avec 850 m à 4% puis 1000 m à 1,5/2%. Arrivé au « pied » de Sombernon, une petite surprise vous attend : un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

2c / Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > via Route de Remilly > Sombernon

Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via D108L > via Route de Remilly > Sombernon
  • Distance : 10,710 km
  • Départ : Pont de Pany — 289 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 300 m
  • % moyen : 4%
  • % maxi : 13% sur 655 m
  • Catégorie : HC

Après avoir emprunté la route entre Pont de Pany et Remilly-en-Montagne puis une première partie de la D108L jusqu’à un croisement (voir ci-dessus), vous pouvez suivre la D108L jusqu’à la D905. C’est facile en passant par-dessus l’A38 puis vous continuerez tout droit sur la Route de Remilly. Profitez d’un ultime replat jusqu’au Ruisseau de Courtamont car vous allez gravir l’un des plus durs raidards de Côte-d’Or : 305 m à 9% suivi de 655 m à 13% sur une pente qui n’offre aucun lacet.

Arrivé au « pied » de Sombernon, vous aurez seulement 50 m de répit  pour gravir un nouveau et joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

 


Variantes 3a et 3b :

Depuis Pont de Pany, une route commune permet de rejoindre Remilly-en-Montagne puis à partir de la D108L, de choisir 3 voies.

De Pont de Pany à Remilly-en-Montagne, c’est une route agréable sans trop de difficulté si ce n’est un petit coup de cul à la sortie de Agey qui surprendra (250 m à 6,5%) et qui vous guidera dans un charmant petit vallon entre la Montagne (565 m) et le Mont Rond (561 m).

À la sortie de Remilly-en-Montagne, prendre à gauche la D108 direction Grenant-lès-Sombernon. 2 jolis lacets – 530 m à 7% puis 360 m à 5,5% – vous feront prendre de la hauteur pour retomber sur un faux plat montant suivi d’un autre, descendant qui vous guideront jusqu’au petit hameau du Trembloy.

Prendre à droite en suivant toujours la D108. Une belle rampe vous attend que vous grimperez progressivement avec 400 m à 5%, 310 m à 8% et 560 m à 7,5%. Un replat salvateur vous mènera jusqu’à l’Échangeur n°28 de l’A38. De là, vous avez le choix entre rejoindre directement Sombernon par la D977bis ou indirectement par la D16.

3a/ Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via le Trembloy > via D977bis > Sombernon

Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via le Trembloy > via D977bis > Sombernon
  • Distance : 12,750 km
  • Départ : Pont de Pany — 289 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 300 m
  • % moyen : 3%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 1

Après avoir franchi le pont au niveau de l’Échangeur n°28 de l’A38, vous pouvez rejoindre directement Sombernon par la D977bis. Aucune difficulté, c’est un faux plat qui vous permettra de vous préparer, une fois  arrivé au « pied » de Sombernon, à grimper un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un nouveau faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

3b/ Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via le Trembloy > via D16 > Sombernon

Pont de Pany > via Remilly-en-Montagne > via le Trembloy > via D16 > Sombernon
  • Distance : 13,040 km
  • Départ : Pont de Pany — 289 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 / 566 m
  • D+ : 331 m
  • % moyen : 3,5%
  • % maxi : 13% sur 235 m
  • Catégorie : HC

Après avoir franchi le pont au niveau de l’Échangeur n°28 de l’A38, vous pouvez rejoindre indirectement Sombernon par la D16 (prendre à gauche).Une surprise vous attend avec un raidillon de 235 m à 13%. Puis un faux plat montant suivi d’une descente vous permettra de vous préparer, une fois  arrivé au « pied » de Sombernon, à grimper un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un nouveau faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.

 

 

 


4/ Grosbois-en-Montagne > Sombernon

Grosbois-en-Montagne > Sombernon
  • Distance : 9,785 km
  • Départ : Grosbois-en-Montagne — 382 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 180 m
  • % moyen : 2%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 3

Depuis Grosbois-en-Montagne (profitez-en pour faire un petit détour ludique sur la digue du réservoir de Grosbois) l’ascension consiste en un long et agréable toboggan – près de 10 km – sur une route large et bien asphaltée.

 

 

 


5/ Saint-Hélier > Sombernon

Saint-Hélier > Sombernon
  • Distance : 9,230 km
  • Départ : Saint-Hélier — 395 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 / 576 m
  • D+ : 181 m
  • % moyen : 2,5%
  • % maxi : 4,5% sur 610 m
  • Catégorie : 3

Depuis Saint-Hélier, vous remonterez sans difficulté un petit vallon confidentiel, si ce n’est un passage de 610 m à 4,5% à mi-parcours.

 

 

 

 


6/ Montoillot > Sombernon

Montoillot > Sombernon
  • Distance : 6,905 km
  • Départ : Montoillot — 398 m
  • Arrivée : Sombernon — 560 m
  • D+ : 162 m
  • % moyen : 2,5%
  • % maxi : 8,5% sur 195 m
  • Catégorie : 2

Depuis Montoillot, c’est une agréable montée – maxi 4% – qui vous mènera dans un premier temps à un pont au niveau de l’Échangeur n°28 de l’A38.  Vous pouvez rejoindre directement Sombernon par la D977bis. Aucune difficulté, c’est un faux plat qui vous permettra de vous préparer, une fois  arrivé au « pied » de Sombernon, à grimper un joli raidard de 200 m à 8,5% pour vous hisser vers le haut du village. Puis un nouveau faux plat vous guidera jusqu’au point culminant de cette ascension à 560 m d’altitude.